Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Les auteurs d'un livre sur Poutine publié aux USA tentent de détruire les stéréotypes

    Culture
    URL courte
    0 12010

    Le nouveau livre sur le président russe Vladimir Poutine, sorti aux Etats-Unis en février, dévoile à l'Occident les objectifs et les priorités internes du dirigeant russe: les auteurs disent s’être efforcés d'éviter les stéréotypes courants et d'analyser l'influence des événements historiques sur la formation de la personnalité de cet homme politique.

    Le nouveau livre sur le président russe Vladimir Poutine, sorti aux Etats-Unis en février, dévoile à l'Occident les objectifs et les priorités internes du dirigeant russe : les auteurs disent s’être efforcés d'éviter les stéréotypes courants et d'analyser l'influence des événements historiques sur la formation de la personnalité de cet homme politique.

    Le livre Mr.Putin: Operative in the Kremlin ("Poutine, un agent au Kremlin") a été écrit par Fiona Hill et Clifford Gaddy, experts américains sur la Russie et membres du Club international de discussion Valdaï. Clifford Gaddy de Brookings Institution et sa co-auteure Fiona Hill ont voulu faire cette étude car ils sentaient le besoin d'effectuer un nouveau travail dépourvu de stéréotypes répandus.

    "Avec le prisme de la réflexion occidentale et en voulant coller une étiquette sur tout, certains chercheurs et médias occidentaux qualifient Poutine d'autocrate et de néo-soviétique, disent que toutes ses décisions peuvent être expliquées par son passé d'agent secret, etc. C'est une vision très réductrice. Nous voulions offrir une compréhension plus complexe de sa personnalité en expliquant ce qu'il pense et surtout pourquoi", a déclaré Clifford Gaddy dans une interview accordée à RIA Novosti.

    "Nous avons été poussés à écrire ce livre pour dissiper l'incompréhension autour de Poutine: ce qu’il est, ce qu'il veut et ce qu'on peut attendre de lui, a-t-il ajouté. Après l’avoir lu, vous le comprendrez et pourrez parler comme son partenaire, comme le dirigeant d'un autre pays ou d'une entreprise. Vous pourrez prédire que si vous faites un pas, il en fera un autre et ce ne sera pas une surprise pour vous."

    La co-auteure du livre, Fiona Hill, directrice du Centre sur les États-Unis et l'Europe à la Brookings Institution, a dévoilé à RIA Novosti la méthode d'étude utilisée pendant l'écriture du livre.

    "Elle est similaire à l'approche de mes écrivains russes préférés, Lermontov et Tolstoï, qui plaçaient leurs héros dans un cadre historique clairement défini. Nous avons étudié un grand nombre d'informations sur les événements survenus en Russie dans les années 1970, 1980 et 1990, les mœurs au sein de la société, les biographies et les expériences de personnes qui se trouvaient dans les mêmes conditions que Poutine et nous avons essayé de montrer quelle influence tous ces facteurs ont pu exercer sur sa personnalité, ce que cela a pu lui apporter ensuite en tant que président", précise Fiona Hill.

    Les auteurs de l'étude avaient pour objectif de dénoncer les stéréotypes et les schématisations simplistes autour de Poutine, les opinions de l'Etat russe, sa philosophie politique et sa vision du pouvoir. Ils ont étudié l'atmosphère, les personnes et les idées capables d'influer sur le point de vue de Vladimir Poutine et ont identifié six traits principaux de sa personnalité: "homme d'Etat" (qui croit à la suprématie de l'Etat), "homme-histoire" (qui étudie l'histoire et se considère comme une personnalité historique), "combattant pour la survie" (qui crée les conditions pour la survie de lui-même, de sa famille, de son Etat), "étranger" (homme qui ne vient pas des organismes gouvernementaux de Moscou, de la classe privilégiée ou du haut rang du KGB, "sien parmi les étrangers, étranger parmi les siens", etc.), "partisan de l'économie marchande" (adepte de la propriété privée, s'opposant à l'économie planifiée et au bien public) et "recruteur" (espion spécialisé dans la formation et la gestion d'un réseau d'agents).

    En dévoilant en détails les traits de personnalité du président, Fiona Hill et Clifford Gaddy concluent qu'après avoir été la source de sa force politique, ils deviennent aujourd'hui ses points faibles. "Le problème de Poutine est qu'il ne peut pas être à la fois un "recruteur", un "dirigeant de l’entreprise Russie" et un "homme d'Etat", c'est-à-dire leader de la nation contemporaine", écrivent les auteurs.

    Dans leur étude, Fiona Hill et Clifford Gaddy indiquent que pour beaucoup de Russes et pour Poutine, l'individu a pour objectif de servir l'Etat et de se sacrifier pour lui.

    Lire aussi:

    Who is Mr. Putin: retour sur 17 ans de politique du dirigeant russe
    Les Russes les plus influents du siècle
    Melania et Ivanka Trump dans le top 50 des personnalités politiques les plus belles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik