Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Festival du film russe Кinotavr: la 25e édition

    Culture
    URL courte
    0 11

    La ville de Sotchi, devenue récemment la capitale des JO d’hiver, est prête à redevenir une capitale – du film, cette fois. Du 1er au 8 juin, elle accueillera la 25e edition du Festival ouvert russe du film Kinotavr.

    La ville de Sotchi, devenue récemment la capitale des JO d’hiver, est prête à redevenir une capitale – du film, cette fois. Du 1er au 8 juin, elle accueillera la 25e edition du Festival ouvert russe du film Kinotavr.

    Le réalisateur Andreï Zviaguintsev, qui participe au prestigieux festival de Cannes avec son nouveau film Léviathan, présidera le jury du festival Kinotavr. Il arrivera au bord de la mer Noire après la clôture du festival européen. Projeté à Cannes le 23 mai en première internationale, son film Léviathan clôturera le programme à Sotchi.

    Un autre détail du futur festival du film à Sotchi: on sait déjà le nom du lauréat du nouveau prix "Pour la langue de l'art ayant exercé une influence sur le cinéma mondial et pour une position civile intransigeante". Ce prix reviendra au célèbre réalisateur Alexandre Sokourov. "La présence de ces deux noms est très importante pour souligner la perception du cinéma russe comme un espace pour les expériences créatrices, et pour désigner les principes de la sélection pour le concours, liés avant tout avec la présence du talent créateur et d’une manière individuelle", a déclaré le président du Kinotavr Alexandre Rodnyansky, commentant la participation de Zvyagintsev et de Sokourov au festival Kinotavr.

    Cette année, le programme du concours comprend 13 films dont 8 sont créés par des femmes, c’est une particularité visible de la 25e édition du Kinotavr. Les organisateurs assurent que "la féminisation" du festival est un hasard. C’est une tendance actuelle dans le cinéma mondial. Les femmes ont des choses à dire au spectateur.

    Par exemple, dans le film "Encore une année", le réalisateur Oxana Bytchkova parlera du vrai amour. Elle a fait sa variante de la pièce très connue d'Alexandre Volodine Ne vous séparez-pas de ceux que vous aimez. Dans le film Au revoir maman, Svetlana Proskourina raconte les souffrances de l'enfant dont les parents divorcent, et Tamara Dondourei réfléchit sur la mort dans son premier documentaire 21 jours.

     

    À propos, au festival Kinotavr, il y aura cinq débuts. Et le plus intéressant, c’est le film L’entreprise Espoir de Natalia Mechtchaninova. L'action du film se passe dans le nord de la Russie, dans la ville située au-delà du Cercle polaire – Norilsk. Espoir c’est le nom de l'entreprise métallurgique locale. Les héroïnes du film, ce sont des adolescentes âgées de 17 ans, différentes par leurs caractères. Elles ont en commun seulement le désir de fuir la vie là, l’entreprise odieuse, la ville froide pour trouver une autre vie, une belle vie. Natalia Mechtchaninova, le réalisateur, a raconté à La voix de la Russie que le sujet du film, c’est une recherche pénible de soi-même: "En fait, c'est l'évasion de soi-même, parce que, avant tout, il faut se battre non avec les ennemis imaginaires, mais avec soi-même. Et on a beau croire que c’est cette ville qui te gâte la vie, et que si tu pars – elle changera, en fait, ce n’est pas toujours comme ça".

    Le festival Кinotavr, ce n’est pas seulement la projection des films. On y organise des discussions, des classes de maître, des contacts d'affaires – par exemple, en vue de trouver des investisseurs pour les films en train d’être réalisés.

    La Voix de la Russie

    Lire aussi:

    À Moscou, les spectateurs russes conquis par le film sur l’Opéra de Paris
    Festival de Cannes: le nouveau Zviaguintsev et tout ce qu'il ne faudra pas rater
    Festival international du Film de Moscou: 48h pour un court-métrage!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik