Ecoutez Radio Sputnik
    Maïa Plissetskaïa

    Décès de la ballerine russe Maïa Plissetskaïa

    © Sputnik.
    Culture
    URL courte
    0 28621113

    Maïa Plissetskaïa, symbole du ballet russe du XXe siècle, est décédée à l'âge de 89 ans.

    La grande ballerine russe Maïa Plissetskaïa est décédée en Allemagne à l'age de 89 ans des suites d'une crise cardiaque, a annoncé samedi le directeur général du théâtre Bolchoï de Moscou, Vladimir Ourine.

    "Elle est morte d'une crise cardiaque. Les médecins ont tout essayé, mais ils n'ont rien pu faire", a indiqué M.Ourine, précisant avoir été informé par l'époux de la ballerine, le compositeur russe Rodion Chtchedrine.

    "Les grands personnages du XXe siècle s'en vont. Maïa Plissetskaïa — une grande ballerine, une grande femme et une personnalité exceptionnelle — occupe une place à part parmi les plus grands. Elle a été un symbole du ballet russe du XXe siècle et on le comprend en Russie et dans le monde entier", a ajouté M.Ourine.

    Considérée comme l'une des plus grandes ballerines et surnommée la "Diva de la danse", Maïa Plissetskaïa a éte la prima ballerina assoluta du Bolchoï où elle a travaillé de 1943 à 1990. De nombreux chorégraphes dont Maurice Béjart, Roland Petit, Youri Grigorovitch et Alberto Alonso ont créé des ballets spécialement pour elle. Maïa Plissetskaïa a signé la chorégraphie de trois ballets d'après des œuvres de Léon Tolstoï et d'Anton Tchekhov sur des partitions de son mari Rodion Chtchedrine. Elle a quitté la scène à l'âge de 65 ans.

    Maïa Plissetskaïa a été lauréate de nombreux prix russes et étrangers, Chevalier dans l'ordre des Arts et Lettres (1984) et Chevalier de la Légion d'honneur (1986), docteur honoris causa de l'Université de Moscou et de la Sorbonne.

    Lire aussi:

    Maya Plissetskaïa: un brillant exemple de l'art chorégraphique (Poutine)
    La danseuse Maya Plissetskaïa décorée d'une Légion d'honneur
    Maïa Plissetskaïa ou le ballet révolutionné
    Tags:
    Iouri Grigorovitch, ballet, Légion d'honneur, Le Bolchoï (théâtre), Sorbonne, Université d'Etat Lomonossov de Moscou (MGU), Alberto Alonso, Roland Petit, Maurice Béjart, Rodion Chtchedrine, Vladimir Ourine, Maïa Plissetskaïa, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik