Culture
URL courte
3261
S'abonner

Un court métrage russe a obtenu le Grand Prix du Festival international du film d'animation d'Annecy.

Le dessin animé du réalisateur russe Konstantin Bronzit a attiré l’attention du jury et du public dès le début du Festival d’Annecy, plus grand festival du film d’animation en Europe. L’œuvre a finalement remporté le Cristal du court-métrage et le Prix du jury junior pour un court métrage.

“Nous ne pouvons pas vivre sans l'espace” (Mi ne mozhem zhit bez kosmosa) est un dessin animé de 15 minutes qui raconte l’histoire de deux amis cosmonautes s'entraînant pour pouvoir réaliser leur rêve commun. L’auteur de ce court-métrage, Konstantin Bronzit, adopte un langage simple et ironique pour parler de rêve et d’amitié avec le spectateur à travers son petit chef-d’œuvre.

“Tout a commencé quand j’ai vu dans mes rêves une scène clé de ce film. Je me suis réveillé et je suis resté les yeux fermés pendant quelque temps parce que j’avais peur d’effaroucher cette scène. Finalement, elle s’est transformée en un film complet dans ma tête”, a confié le réalisateur.

Le court-métrage avait été déjà primé à la mi-juin à Animafest, un autre grand festival d’animation qui se tient à Zagreb (Croatie).

Lire aussi:

Festival du cinéma russe à Honfleur: le film Classe d'insertion primé
Festival de Cannes : un regard en noir et blanc
Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Tags:
festival, espace, Nous ne pouvons pas vivre sans l'espace (Mi ne mozhem zhit bez kosmosa), Festival international du film d'animation d'Annecy 2015, Konstantin Bronzit, Annecy, Croatie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook