Culture
URL courte
239
S'abonner

Angelina Jolie, actrice passée à la mise en scène, va réaliser au Cambodge un film sur le régime meurtrier des Khmers Rouges vu à travers les yeux d'une enfant pour Netflix, a annoncé jeudi soir le géant du film sur l'internet.

Elle va adapter le livre "D'abord, ils ont tué mon père", dans lequel la militante des droits de l'homme Loung Ung se souvient des horreurs vécues pendant le régime qui a fait deux millions de morts entre 1975 et 1979.

Monument aux soldats américains ayant participé à la guerre du Vietnam
© Sputnik . Vladimir Fedorenko
"J'ai été profondément affectée par le livre de Loung", a déclaré l'actrice-réalisatrice, citée par Netflix. "Cela m'a aidé à mieux comprendre comment les enfants vivent la guerre et en sont affectés".

Ce livre "m'a aussi permis de me rapprocher un peu plus des habitants du Cambodge, pays natal de mon fils", a-t-elle ajouté en parlant de son fils adoptif, Maddox. Celui-ci sera l'un des producteurs du film.

Angelina Jolie dirigera et produira le film à partir d'un scénario qu'elle a co-écrit avec Ung. Un autre producteur sera le réalisateur cambodgien Rithy Panh, nominé pour un Oscar pour son film de 2013, "L'image manquante".

Le film sortira fin 2016.

L'actrice, qui avait obtenu l'Oscar du meilleur second rôle pour "Une vie volée", en 1999, a fait ses débuts dans la mise en scène en 2011 avec "Au pays du sang et du miel", un film situé pendant la guerre de Bosnie. Son "Invincible" de 2014, sur un héros de la Deuxième Guerre mondiale fait prisonnier par les Japonais, avait été nominé pour les Oscars dans trois catégories.

Lire aussi:

Crise grecque: Johnny Depp à l’abordage
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’explosion sur le site nucléaire iranien a été organisée par Israël, affirment le renseignement US et l’Iran
Tags:
Khmers Rouges, cinéma, Rithy Panh, Loung Ung, Angelina Jolie, Cambodge
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook