Ecoutez Radio Sputnik
    l’Arc de Triomphe de Palmyre

    L’Unesco accuse l’EI d’"épuration culturelle"

    © AFP 2017 Joseph Eid
    Culture
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    19820182

    La directrice générale de l’Unesco Irina Bokova a qualifié d’"épuration" la destruction de l’Arc de Triomphe de Palmyre par des terroristes de l’Etat islamique (EI).

    "Je le considère comme une "épuration culturelle". Le patrimoine culturel est systématiquement pillé et détruit, des fouilles clandestines s'y effectuent, des contrebandiers s'emparent des antiquités retrouvées", a fustigé Mme Bokova.

    Auparavant, le chef des Antiquités de Syrie Mamoum Abdelkarim a annoncé que "des combattants de l'EI ont fait exploser l'Arc de Triomphe à Palmyre", une information confirmée par des sources dans la ville.

    "Cette tragédie était attendue, les terroristes ayant déjà dynamité les temples de Bêl et Baalshamin", a déploré Mamoum Abdelkarim, en précisant que le monument avait été piégé par les islamistes il y a quelques semaines.

    Selon M.Abdelkarim, les terroristes de l'EI comptent faire exploser d'autres monuments, notamment l'amphithéâtre et la colonnade.

    L'historien syrien a également précisé qu'il y avait encore un espoir de sauver Palmyre, à condition que l'armée syrienne passe immédiatement à l'offensive et libère la cité grâce au soutien de l'aviation russe.

    "Nous avons la responsabilité de protéger notre terre, la patrie et son histoire. Mais nous avons besoin d'aide afin de faire face à cette tragédie catastrophique. L'alliance avec la Russie visant à lutter contre l'EI écrira une nouvelle page de l'histoire en lettres d'or", a indiqué Mamoum Abdelkarim dans une interview accordée à Sputnik.

    Les islamistes considèrent les statues ou fresques représentant des hommes ou des animaux comme de l'idolâtrie et ont déjà détruit pour cette raison plusieurs trésors archéologiques en Irak et en Syrie. En décembre dernier, l'Onu a affirmé que près de 300 sites majeurs avaient été détruits, endommagés ou pillés depuis mars 2011.

     

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Syrie: raids nocturnes de l'armée russe contre l'EI (Vidéo)
    Frappes russes en Syrie: l'aigreur de l'EI expliquée
    Syrie: frappes aériennes russes contre l'EI dans la province d'Idlib
    Tags:
    vandalisme, patrimoine mondial, UNESCO, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik