Ecoutez Radio Sputnik
    BRICS logo

    Les BRICS pourront avoir leur propre cérémonie des Oscars

    Host photo agency
    Culture
    URL courte
    11988540

    L’académie de cinéma des pays des BRICS sera fondée en 2017, et son futur prix principal constituera une alternative aux Oscars américains, a déclaré le directeur général du Fonds russe du cinéma d’Etat (Gosfilmofond) Nikolay Borodatchev dans un entretien accordé à Sputnik.

    Selon M.Borodatchev, les films tournés dans les pays des BRICS sont actuels et ne sont pas moins intéressants que les films occidentaux. Cependant, ils sont très rarement considérés en Occident comme dignes du prix américain, insiste le directeur du Fonds russe.

    "L'idée de créer une académie de cinéma des pays des BRICS, comme celle aux Etats-Unis, est correcte. Les pays des BRICS englobent plus de 40% de la population mondiale, ils ont le droit à leur propre académie de cinéma et de décerner des prix aux films et aux réalisateurs qui travaillent dans ces pays. Voilà, c'est soutenir le cinéma national", souligne l'interlocuteur de Sputnik.

    Selon M.Borodatchev, le Festival international de cinéma de Moscou accueillera en 2016 la présentation de cette académie de cinéma des pays des BRICS. Cette organisation devrait commencer son travail en 2017. Ce serait la première année où seront récompensés les lauréats du nouvel Oscar des pays des BRICS.

    Lire aussi:

    Le tableau "Carré de Malevitch" n'a pas encore livré tous ses secrets
    Le magnifique métro de Moscou vu par un photographe canadien
    Paris se revêt de chocolat
    Un nouveau site web pour découvrir les oeuvres des musées français

    Lire aussi:

    De BRICS à BRICS+ ?
    L'après-Amélie
    Courrier des lecteurs Franck, 2013-09-10 13:19
    La Chine veut devenir leader sur le marché cinématographique mondial
    Scoop du Huffington Post: la victoire de Trump n’était qu'un échauffement pour le Kremlin
    Tags:
    prix, festival, cinéma, BRICS, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik