Ecoutez Radio Sputnik
    Néfertiti

    Le mystère de Néfertiti caché derrière un mur

    © Flickr/ J Dimas
    Culture
    URL courte
    12417
    S'abonner

    L'archéologue et ancien ministre égyptien des Antiquités Zahi Hawass a pris part à la polémique sur l'emplacement possible de la tombe de la reine Néfertiti et a déclaré que toute tentative de vérifier une hypothèse en faisant un trou dans le mur nord de la tombe de Toutankhamon sera interdite.

    L'égyptologue britannique Nicholas Reeves affirme que le tombeau de la reine Néfertiti, la femme du pharaon Akhenaten et belle-mère de Toutankhamon, pourrait se trouver dans une chambre cachée derrière le mur nord de la tombe de Toutankhamon.

    Après avoir examiné les images à haute résolution, il a conclu que les lignes sur les murs, qui étaient cachées sous la couleur et la texture, pourraient indiquer la présence d'une chambre secrète.

    Toutankhamon est décédé à l'âge de 19 ans. Il est probable qu'à cause de sa mort subite il était enseveli dans la même tombe avec sa belle-mère.

    D'après le ministre égyptien des Antiquités, Mamdouh al-Damati, il y a une probabilité de 90% qu'il y a des chambres cachées derrière les murs.

    L'archéologue égyptien réputé, Zahi Hawass a estimé que la théorie de Reeves n'avait aucun fondement, rapporte le journal britannique The Telegraph. Il a déclaré qu'il ne permettrait pas de faire des trous dans la tombe de Toutankhamon pour vérifier une hypothèse: "la tombe est très fragile, un seul trou peut détruire toutes les peintures".

    M.Hawass a une autre théorie concernant l'emplacement du tombeau de Néfertiti. Il est sûr que la sépulture de la reine se trouve à Amarna (Akhetaton), les vestiges d'une ancienne capitale égyptienne située entre Memphis et Thèbes.

    Selon lui, l'une de deux momies féminines découvertes dans la Vallée des reines serait celle de Néfertiti. Les deux momies ont été transportées au Musée égyptien du Caire afin de comparer leur ADN avec la momie de Mutnodjmet, sœur de Néfertiti.

    Selon M.Hawass, ces tests d'ADN permettront de trouver la réponse et il n'y a aucune raison d'endommager le tombeau de Toutankhamon. La théorie de Reeves est "mort-née", a conclu l'archéologue égyptien.

    Lire aussi:

    A la recherche de la sépulture de Néfertiti. Le tombeau de Toutankhamon à Louxor
    Toutankhamon aurait dissimulé la momie de sa belle-mère
    L'histoire du maquillage de l’Égypte antique à nos jours en six minutes
    Musée du Caire et ses quelques trésors
    Tags:
    momie, antiquités, Nicholas Reeves, Zahi Hawass, Toutânkhamon, Néfertiti, Le Caire, Egypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik