Ecoutez Radio Sputnik
    cinéma

    Le cinéma français capitule devant Hollywood

    © Flickr / m4tik
    Culture
    URL courte
    4734
    S'abonner

    Face à son concurrent américain, l’industrie cinématographique française perd du terrain.

    La conclusion tirée par le magazine américain Variety pourrait décevoir tous les amoureux du cinéma français. À en croire l'édition qui cite le Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC), le pays des frère Lumière et le berceau du cinéma s'intéresse beaucoup moins aux films hexagonaux qu'aux produits de l'industrie hollywoodienne.

    En 2015, le box-office français a cumulé environ 1,5 milliards d'euros, soit l'équivalent de 206 millions de tickets de cinéma. Et ce sont les créations cinématographiques d'outre-Atlantique qui remportent le plus gros de cette somme.

    Le nouvel épisode de Star Wars, avec 56 millions de dollars, se hisse en tête du palmarès. Le nombre de billets vendus pour le Réveil de la Force est de 6,8 millions d'unités.

    6,4 millions de cinéphiles français se sont rendu dans les salles pour regarder Les Minions.

    ​Jurassic World a totalisé plus de 5 millions d'entrées, et le nouveau film de la saga James Bond 007 Spectre un peu moins.

    Parmi les films de la production française, le plus grand succès est obtenu par la Famille Bélier qui se classe entre Les Minons et Jurassic World. Tous les autres, y compris le film policier français La prochaine fois je viserai le cœur, sont distancés.

    Ce n'est pas la première fois que le cinéma américain obtient la préférence des Français. Par le passé, l'industrie cinématographique française a déjà connu une telle infidélité de ses spectateurs: en 2007, sans laisser aucune chance aux concurrents nationaux, trois films américains avaient déjà occupé les premiers rangs du box-office.

    Lire aussi:

    Quelles technologies de Star Wars peuvent devenir réalité?
    Depardieu s’essaye en Staline
    Le dessin animé russe Macha et l’Ours a été vue plus d’un milliard de fois
    Le nouvel épisode de Star Wars déçoit George Lucas
    Tags:
    cinéma, Hollywood Hills, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik