Ecoutez Radio Sputnik
    Des pièces chinois. Image d'illustration

    1.500 USD à toute personne qui peut décrypter des inscriptions anciennes

    © Flickr/ Jimmie
    Culture
    URL courte
    8181

    Un musée en Chine orientale offre une récompense à toute personne qui peut déchiffrer les inscriptions écrites sur six pièces d'or de sa collection.

    Pendant des siècles, des pièces de monnaie en or sont été enterrées dans un petit pot, jusqu'à ce qu'elles aient été découvertes dans les années 1960 dans une ferme dans la province du Hunan. Puis, elles sont arrivées au musée de la ville de Jinshi dans les années 1980, et depuis cette époque les archéologues sont perplexes sur les marques inscrites à leurs surfaces, rapporte l'agence de presse chinoise Xinhua.

    Les pièces de monnaie ont été reconnues comme des reliques culturelles nationales, ce qui signifie qu'elles sont officiellement considérées comme une partie des trésors nationaux chinois.

    Le directeur du Bureau des reliques culturelles de la ville explique qu'elles ont été fabriquées dans le sultanat de Delhi, le principal sultanat musulman dans le nord de l'Inde, aux environs du 13e siècle, alors que la Chine était sous l'autorité de la dynastie Yuan. La face des pièces porte le nom d'un roi écrit dans une forme très rare de la langue arabe.

    "Mais les informations sur le côté pile sont difficiles à décoder. J'ai consulté des experts chinois et étrangers, mais en vain", déplore le directeur Peng Jia.

    C'est pourquoi le musée a lancé un appel public, en offrant 10 millions de yuans (1.350 euros) à toute personne qui pourrait aider à déchiffrer les inscriptions.

     

    Lire aussi:

    La Transnistrie émet des pièces de monnaie en matériaux composites
    Les USA rendent à l’Irak des reliques prises à l'EI
    Ankara s'approprie des objets d'art syriens
    Tags:
    trouvaille, récompenses d'Etat, mystère, trésor, argent, archéologie, Xinhua, Hunan, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik