Culture
URL courte
0 133
S'abonner

La ballerine Misty Copeland, première femme afro-américaine à avoir été faite danseuse étoile de l'American Ballet Theatre de New York, a ouvert la culture au grand public en recréant en vrai des tableaux connus d'Edgar Degas.

Le peintre français, connu pour de multiples tableaux représentant des danseuses de tous les âges, a fourni un énorme univers de créativité à la ballerine contemporaine Misty Copeland. Grâce à l'appui du NYC Dance Project, elle a réussi à incarner les personnages des tableaux les plus connus, à l'approche d'une exposition de Degas qui aura prochainement lieu dans le musée d'art moderne et contemporain, Museum of Modern Art (MoMA) de New York.

"Lorsqu'on a eu cette proposition de travailler avec Misty Copeland dans le cadre d'une séance photo pour le magazine Harper's Bazaar, comme si elle se trouvait dans les tableaux de Degas, nous avons décidé de saisir ce défi puisque nous avons compris que la production même de photos de la sorte serait une percée", a affirmé une représentante du NYC Dance Project au magazine en ligne Bored Panda.

"Il était intéressant de participer à cette séance photo et de ne pas créer facilement des mouvements avec mon corps comme je fais régulièrement mais de recréer ce qu'avait décrit Degas, c'est ce qui était vraiment difficile", a confié la ballerine à Harper's Bazaar. "Et il était magnifique de reconstruire tous les petits détails qui rendaient les tableaux +vivants+".

La Petite Danseuse de quatorze ans

L'étoile

La danseuse

Danseuse verte

Lire aussi:

La chambre de Van Gogh attend ses locataires… à Chicago
Une percée dans l'étude des peintures anciennes
Bernie Mitchell, l'homme qui sculptait les murs
Un artisan russe crée des poupées étonnamment réalistes
Tags:
peinture, culture, danse, ballet, photo, Edgar Degas, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik