Ecoutez Radio Sputnik
    Le Seigneur des anneaux

    Dissimulés depuis 1936, deux poèmes de Tolkien refont surface

    © Flickr/ fern cottage
    Culture
    URL courte
    1131
    S'abonner

    Après la cantate de Mozart, voici les vers. Deux poèmes de l'auteur du "Seigneur des anneaux" ont été retrouvés dans le journal d'une école anglaise, dans l'Oxfordshire.

    Même après sa mort, l'écrivain anglais ne cesse de captiver le monde. Au sein de l'école Our Lady's School dans l'Oxfordshire, deux poèmes prétendument de Tolkien, intitulés "Noel" et "The Shadow Man" (en français, "L'Homme de l'ombre") ont été trouvés, rapporte le Guardian.

    Publiés alors que l'auteur travaillait comme enseignant, en 1936, à Our Lady's School, les poèmes avaient été repris dans le magazine de l'école.

    C'est Tolkien lui-même qui a montré le bout de l'oreille. Wayne G.Hammond, spécialiste de l'auteur, a retrouvé une note qui révélait que Tolkien avait publié deux poèmes dans un magazine qu'il a baptisé Abingdon Chronicle.

    M.Hammond a contacté Stephen Oliver, actuel directeur de l'établissement et fervent admirateur des œuvres de Tolkien, mais sa demande n'a rien donné. Convaincu de l'existence de ces poèmes, le spécialiste a ouvert sa propre enquête et a fini par les trouver dans les archives de l'école.

    "Les deux poèmes sont chargés d'atmosphère et imprégnés d'un air de mystère. J'ai été très ému quand je les ai lus", a remarqué le directeur de l'école, ajoutant que les œuvres "seront appréciées par les amateurs de Tolkien d'où qu'ils soient".

    "The Shadow Man" semble être la première version de "Shadow Bride", un poème publié en 1962 dans Les Aventures de Tom Bombadil. Tous les deux poèmes, jamais publiés ailleurs que dans le magazine, témoigneraient des expérimentations stylistiques de l'auteur.

    Pour l'heure, ils n'ont pas été dévoilés mais l'école, fière de sa découverte, prévoit de les présenter à l'occasion d'une exposition sur l'histoire de J. R. R. Tolkien.

    Lire aussi:

    L'"effet Mozart" existe-t-il tout de même?
    Une ballerine recrée des tableaux d'Edgar Degas
    L'Iran bannit le vin et d'autres termes "étrangers" des livres publiés
    Tags:
    découverte, poésie, poète, J.R.R. Tolkien, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik