Ecoutez Radio Sputnik
    James Cook

    Des cadeaux reçus par James Cook il y a 237 ans rentrent à Hawaï

    © Wikipedia
    Culture
    URL courte
    120

    La Nouvelle-Zélande a restitué un manteau et un casque en plumes offerts par les habitants de l'archipel d'Hawaï à James Cook en 1779.

    Les objets ont été conservés au musée national néo-zélandais pendant plus d'une centaine d'années après avoir été détenus par plusieurs collectionneurs privés.

    Le navigateur James Cook a passé l'hiver de 1778-1779 sur les îles Hawaï. Les Hawaïens lui ont alors offert des cadeaux traditionnellement réservés aux chefs pour illustrer le profond respect qu'ils éprouvaient à son égard. Le manteau de 1,45m sur 2,20m nécessitait les plumes de 20.000 oiseaux pour sa confection.

    Né à Yorkshire en 1728, l'explorateur britannique James Cook a réalisé trois voyages dans l'océan Pacifique au cours desquels il a découvert les Hawaii et d'autres îles. Cook fût également le premier Européen à débarquer en Nouvelle-Zélande et à en explorer les côtes.

    Il a trouvé la mort en 1779 lors de son ultime séjour aux îles Hawaï dans une attaque menée par les indigènes. Sa dépouille a été remise aux Britanniques à l'issue de longues négociations.

    Le manteau et le casque de Cook ont été envoyés en Angleterre avant que Lord St Oswald n'en fasse don à la Nouvelle-Zélande en 1912. Le manteau a été exposé à Hawaï en 1978 lors des cérémonies du bicentenaire de l'arrivée de Cook dans le royaume.

    En 2013, des négociations avec Hawaï ont été lancées qui ont abouti à un accord pour que ces cadeaux soient prêtés pour une durée d'au moins 10 ans au Musée Bishop de Honolulu.

    Lire aussi:

    Un habitant d’Hawaii a accusé les créateurs du film The Matrix de plagiat
    La structure du sol de Mars évoque celle des îles Hawaii
    Dmitri Medvedev à Honolulu en chemise hawaïenne
    Tags:
    exploration, héritage, culture, restitution, musée, James Cook, Hawaï
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik