Culture
URL courte
26764
S'abonner

Une relique historique d’exception, l’anneau de Sainte Jeanne d’Arc, est revenue en France après avoir été présenté à l’enchère à Londres. Depuis la Guerre de Cent ans, combien de siècles s’étaient écoulés depuis ce conflit franco-britannique? Aujourd’hui, l’histoire devient l’actualité avec ce retour heureux.

L'anneau doré a été acheté pour 376.000 euros qui ont été collectés parmi l'ensemble des Français fiers de leur histoire et de leur culture, raconte Nicolas de Villiers, directeur du parc historique Puy du Fou, lieu où la relique a finalement trouvé refuge, dans un entretien accordé à Sputnik.

"Ils ont réagi en un seul élan avec leur cœur de Français, avec leur cœur d'amoureux non seulement de la France, mais de l'histoire de France et qui se sont dit: on ne peut pas laisser passer cette opportunité, et qui nous ont suivi", explique le directeur du parc qui était l'un des initiateurs de l'achat de l'anneau et de son retour définitif en France.

Selon M.de Villiers, les donateurs qui ont contribué à la collecte d'argent pour effectuer cet achat historique représentaient des couches sociales tout à fait différentes, et les sommes collectées étaient également très différentes. Une chose réunissait tous les participants: ils étaient absolument attachés à leur pays.

"C'est vraiment toute la France qui était représentée parmi les donateurs", souligne l'interlocuteur de Sputnik.

A noter également que l'anneau est une relique qui a réellement appartenu à Jeanne d'Arc, personnalité historique qui a survécu au temps dans l'âme de la France.

"C'est assez simple: quand nous avons acquis l'anneau, nous avons eu accès à un certain nombre de documents qui nous ont permis de nous présenter à l'enchère et qui nous ont certifiés que l'anneau était bien authentique", raconte M.de Villiers.

Après l'achat effectué, Londres s'est prononcé pour le retour de l'anneau sur le sol britannique en faisant référence à des particularités de la législation. Cependant, une telle approche ne semble pas provoquer l'inquiétude des Français et des responsables du Puy du Fou hébergeant désormais la relique.

"Lorsqu'ils ont vu l'énorme buzz médiatique que l'anneau de Jeanne d'Arc revenant en France a provoqué, ils se sont ravisés, semble-t-il, et ils ont sans doute été pris de regret, de remords en se disant +il faut absolument qu'on trouve le moyen de le rapatrier+ ce qu'ils appellent +un objet de forte valeur symbolique nationale+. (…) Mais je vous rassure, l'anneau restera en France, nous en avons bien la ferme intention", déclare l'interlocuteur de Sputnik.

"Nous avons eu des réactions de toute la France fantastiques, d'un enthousiasme extraordinaire parce que Jeanne d'Arc est une femme d'une grande modernité en ce qu'elle dépasse toutes les époques, tous les clivages. Elle a surpassé tous les régimes politiques qui ont marqué l'histoire de France jusqu'à nos jours", conclut M.de Villiers.

Lire aussi:

La France veut être "à l'avant-garde" du soutien à la Tunisie
La France ne peut déployer que 20 avions de combat à l'étranger
Entre espoir et réalité: la France va vers des déséquilibres excessifs
Volkswagen: les USA, l'Allemagne et la France élargissent leur enquête
Tags:
histoire, Jeanne d'Arc, Royaume-Uni, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook