Culture
URL courte
3200
S'abonner

Les autorités grecques n'ont pas renoncé à l'idée de récupérer les sculptures du Parthénon prises à la Grèce par les Britanniques il y a tout juste 200 ans.

Cette information a été diffusée par le journal britannique The Guardian, se référant au ministre grec de la Culture Aristides Baltas.

M.Baltas a déclaré qu'il tentait de développer la coopération avec des organisations internationales comme l'Onu pour lancer un procès judiciaire contre le British Museum ayant pour but la restitution des sculptures.

Le ministre envisage de saisir la justice en s'assurant du soutien de la communauté internationale. Néanmoins, il n'exclue pas que l'initiative puisse être vouée à l'échec, le pays perdant, le cas échéant, l'opportunité de récupérer ses sculptures qui font partie du patrimoine culturel grec.

Les sculptures de marbre ont été exportées de Grèce le 7 juin 1816 alors que le pays faisait partie de l'Empire ottoman. Elles ont été emportées par le diplomate britannique Thomas Bruce, dit Lord Elgin. Le British Museum en a fait l’acquisition la même année.

Lire aussi:

Les personnages des peintures de la Renaissance pénètrent la vie quotidienne
L'Orchestre symphonique national de Syrie prêt à se produire en Russie
Un rap sur Karl Marx devient un hit en Chine
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
restitution, sculpture, procès, culture, justice, Parthénon, British Museum, Aristides Baltas, Royaume-Uni, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook