Culture
URL courte
212910
S'abonner

Un chercheur italien estime avoir percé le mystère de La Cène, l’une des fresques les plus énigmatiques de Léonard de Vinci.

Le fait que les personnages historiques dépeints sur La Cène de Léonard de Vinci n'ont pas de nimbes de sainteté ne relève pas du hasard, loin s'en faut. A en croire le chercheur milanais Mario Taddei, le peintre aurait cherché à représenter Jésus Christ et les apôtres comme de "simples mortels" et non pas comme "saints".

"Je crois que Léonard de Vinci n'a pas peint de nimbes sur sa fresque, car il considérait les personnages représentés comme +simples mortels+, ce qui constitue le véritable secret de son œuvre", explique le scientifique, cité par le journal britannique The Daily Mail.

Et de souligner: "Il n'y a ni objets extraterrestres ni objets surnaturels. Léonard cherche à nous dire que les treize personnes représentés sont des simples mortels, ce qui permet en vérité d'exprimer quelque chose de plus puissant".

La Cène est considérée parmi les œuvres les plus importantes de Léonard de Vinci et c'est la seule œuvre murale encore visible.

La représentation s'inspire de l'Evangile selon Jean, dans lequel Jésus annonce qu'il sera trahi par l'un de ses apôtres. A l'intérieur d'une salle, Léonard de Vinci réalisa un premier plan de la grande table de la Cène, avec au milieu la figure isolée du Christ.

En 1943, les bombardiers anglo-américains ont détruit l'église et le couvent de Santa Maria delle Grazie de Milan: le réfectoire fut complètement rasé, a l'exception de quelque parois, notamment celle de la Cène, qui a été renforcée avec des sacs de sable et qui est, encore aujourd'hui, un lieu de dévotion pour les catholiques milanais.

Lire aussi:

Les carnets de Léonard de Vinci dévoilent de nouveaux secrets
Quels faits sur Léonard de Vinci son génome bientôt reconstitué dévoilera-t-il?
On a retrouvé des descendants de Léonard de Vinci
Tags:
secret, apôtres, peinture, art, La Cène de Léonard de Vinci, Jésus-Christ, Mario Taddei, Léonard de Vinci, Milan, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook