Culture
URL courte
0 40
S'abonner

Le David Cameron de cire demeurera désormais dans un placard alors que son rival lors du référendum sur le Brexit, Boris Johnson, reste fidèle au poste. Quant à la nouvelle Dame de fer... pardon, de cire, Theresa May, elle devra encore patienter.

Madame Tussauds, un musée très populaire chez les touristes, a décidé de cacher au public la statue de l'ancien premier ministre britannique dont le montant est estimé à 150.000 livres sterling (environ 180.000 euros). Et ce trésor sera dorénavant gardé dans un placard alors que ses collègues resteront au 10, Downing Street improvisé du musée.

C'est seulement l'année dernière que la statue de David Cameron a été mise à jour: le chef du gouvernement a été ainsi "décoré" de rides et d'un certain nombre de cheveux blancs.

Le musée dispose par ailleurs de la statue du nouveau ministre des Affaires étrangères Boris Johnson et elle reste toujours accessible au public.

Curieusement, aucune statue de cire de Theresa May n'est encore visible chez Madame Tussauds, et le musée n'a jamais créé de statues de premiers ministres non élus.

Or, Mme May était la seule candidate en lice dans la course à la succession de David Cameron après le retrait de sa rivale, la secrétaire d'Etat britannique à l'Energie Andrea Leadsom. Une fois que David Cameron a annoncé sa démission, elle lui a donc succédé… Et voilà pourquoi ce petit détail a une telle importance aujourd'hui.

Le musée ne projette pas à l'heure actuelle de faire une copie de Mme May, a affirmé à The Mirror la porte-parole de l'établissement Nicole Fenner. Pourtant, si Mme May garde le poste de première ministre dans un futur proche, l'administration de Madame Tussauds pourra peut-être revoir sa position.

En outre, le musée a déjà préparé des copies d'Hillary Clinton et Donald Trump et présentera au public celle du gagnant de la présidentielle américaine, prévue en novembre prochain.

Lire aussi:

Theresa May meurt d’envie d'utiliser l'arme nucléaire contre la Russie
Le Kremlin regrette les propos de Theresa May sur une "menace russe"
Theresa May prête à utiliser l'arme nucléaire pour protéger son pays
Elisabeth II nomme Theresa May première ministre britannique
Theresa May, une autre Dame de fer?
Tags:
statue de cire, statue, monument, musée, Boris Johnson, Theresa May, David Cameron, Royaume-Uni, Londres
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook