Ecoutez Radio Sputnik
    Plastic

    De vrais œuvres d'art contemporain capables de vous surprendre

    CC0 / Pixabay/ ulleo
    Culture
    URL courte
    0 82

    La beauté de l'art contemporain se cache aujourd'hui dans toutes les matières et objets du quotidien.

    Voilà la conception de la jeune artiste Sayaka Ganz qui fabrique de vrais œuvres d'art en utilisant uniquement les produits en plastique. Aujourd'hui les objets sont exposés au musée de Chimei à Taiwan, le plus grand musée d'Asie dans le cadre de tournée mondiale du projet.

    "A l'époque où mon art n'était qu'un projet, je voulais que tout le monde voie un animal en action, genre des chevaux galopants, des dauphins nageant ou bien un ours blanc plongeant sur un mur de la galerie pour attraper un poisson. Que les gens ressentent le vent dans ma crinière, l'eau qui contourne ma peau et le soleil qui tombe sur mes ailerons de dauphin", explique l'artiste.

    Selon elle, quand les gens s'approchent des sculptures, ils s'aperçoivent qu'elles sont faites d'objets de cuisine en plastique ou d'autres objets de ce type. En effet, il arrive qu'on trouve ces mêmes cuillères ou ces palettes rangées dans les meubles. Quelques instants plus tard, les spectateurs notent que la plupart des objets sont déformés ou pliés, car ce sont des objets d'occasion, achetés dans des magasins discount ou collectés chez les proches et les amis de l'artiste.

    ​"Le style s'appelle l'impressionnisme 3D, les objets en plastique reflètent le maniement du pinceau de Van Gogh. Ces derniers sont également mes premiers coopérateurs car ils expliquent aux gens mes choix esthétiques et en disent long sur la problématique environnementale", confie Sayaka Ganz. 

     

    Lire aussi:

    Peindre avec la lumière, l'"unique forme de l'art du XXIe siècle"
    Cette appli russe qui insuffle à vos vidéos le style de grandes œuvres d'art
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    impressionisme, objet, art contemporain, sculpture, artistes, Sayaka Ganz
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik