Culture
URL courte
2119
S'abonner

Se baigner dans les eaux de la mer Morte, abondantes en sel et minéraux, présente de nombreux avantages pour la santé. Mais pouvez-vous imaginer ce qui arrivera à une tenue immergée dans cette eau hyper-saline pendant deux ans?

Pour son dernier projet, l'artiste israélien Sigalit Landau a décidé de plonger une robe noire dans la mer Morte. La robe est entrée dans les eaux riches en sel en 2014 et a récemment été retirée, affichant un résultat final tout simplement magique.

 

L'expérience a été documentée au point le plus bas sur Terre dans le cadre d'une série de photographies intitulée "Salt Bride" (Fiancée de sel).

 

"Elle ressemble à la neige, au sucre, à l'étreinte de la mort", a dit de son œuvre l'artiste, ajoutant qu'il utilise souvent la mer Morte afin de mettre en valeur son importance culturelle, géographique, historique et spirituelle.

 

 

Studio Landau lifting "Small Salt Bride" from the waters of the Dead Sea. Photo: Matanya Tausig #SaltBride #SigalitLandau #Salt #DeadSea #marlboroughcontemporary

Фото опубликовано Marlborough Contemporary (@marlborough_contemporary) Авг 3 2016 в 6:55 PDT

Le projet a été inspiré par une pièce de théâtre de 1916, "Dybbuk" de Shloyme Ansky. L'œuvre parle d'une jeune femme hassidique possédée par l'esprit de son amant mort. La robe couverte de sel de Landau est une réplique de celle portée dans les théâtres des années 1920.

L'artiste vérifiait la robe noire à intervalle régulier (tous les trois mois) afin de capter le processus graduel de cristallisation du sel. Les photographies sont également exposées au musée de l'art contemporain Marlborough de Londres jusqu'au 3 septembre.

Pretty Strong #Fall2015 #ElmaHotel #StrongWill #SigalitLandau #Style

Фото опубликовано @mayanegri Дек 21 2015 в 7:39 PST

 

Lire aussi:

Plongée à la découverte du porte-avions ayant survécu à 2 explosions nucléaires -Vidéo-
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Tags:
sel, robe, artistes, mer Morte, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook