Ecoutez Radio Sputnik
    Maid café à la russe

    Un maid café à la russe ouvre ses portes au Japon

    © Photo. Twitter / ナスチャん@ItaCafe
    Culture
    URL courte
    0 1304141

    Cette jeune femme russe arrivée au Japon en tant que simple étudiante est aujourd'hui le manager principal de son propre café, unique au pays du Soleil-Levant. En seulement quelques jours elle a récolté 2,7 millions de yen sur une plateforme de crowdfunding. Mais quelles sont les spécificités de ce maid café?

    Fans de Kirby
    East News/Kevin Casey/Invision/INVL
    Même si au début de sa vie étudiante à Tokyo, Nastya, plutôt connue sur Internet sous le pseudonyme de Nastyan, avait des doutes et se demandait à quoi ressemblerait sa nouvelle vie, avec le temps qui passe, tous ses doutes ont disparu. Aujourd'hui, elle s'est non seulement habituée à toutes les choses qui paraissaient difficiles ou incompréhensibles lorsqu'on se retrouve dans un nouveau pays et qu'on est confronté à une nouvelle culture, mais elle s'est reconvertie… en directrice d'un maid café à la russe, unique en son genre au Japon. 

    L'idée d'ouvrir un café à Tokyo est née suite au désir de Nastya de prolonger son séjour au pays du Soleil-Levant et d'obtenir un visa de travail, ce qui est un processus assez difficile au Japon. Ainsi, avec sa partenaire japonaise, Takuya Omori, elles ont lancé une campagne de crowdfunding pour trouver des fonds afin de réaliser leur projet, et ont vraiment réussi: en 5 jours seulement, les fonds récoltés ont dépassé leurs attentes de 1353%! Les Japonais ont apparemment été séduits par l'idée! Même si les maid cafés sont très populaires au Japon, le projet de Nastya gagnera sans doute leurs cœurs:

    "Les filles russes sont connues au Japon pour leur beauté. Et Nastya est une très bonne cosplayer, en plus d'être sympa. Pourtant, il n'y a aucun maid café russe au Japon. Voici pourquoi nous avons décidé d'ouvrir notre propre café avec la participation de jeunes femmes russes," explique Takuya Omori.

    Au menu de ce maid café où travailleront trois Russes, tous les plats russes traditionnels: le bortch, des pirojkis, de la bière russe et bien d'autres. Le café devrait ouvrir ses portes aux visiteurs, qui l'attendent déjà avec impatience, en octobre prochain. 

    "J'ai la possibilité de rencontrer des gens magnifiques et d'assister à des évènements importants et intéressants. Malheureusement, parfois, il y a des difficultés, mais je ne baisserai pas les bras et je ferai tout mon possible pour soutenir notre projet et le faire perdurer," confie Nastya.

    Takuya Omori, sa partenaire d'affaire, explique qu'elles se sont rencontrées il y a trois ans, quand elle est venue à Moscou en quête de cosplayers russes. Elle l'a invité plusieurs fois à venir au Japon, et voilà qu'elles lancent ce projet exceptionnel et promettent beaucoup de surprises à ceux qui voudront bien franchir le seuil de leur café.

    Lire aussi:

    Sa boss critique sa tenue vestimentaire, elle vient au travail en cosplay
    Quand l’art du Cosplay s’exhibe à Moscou
    Un masque à la Dark Vador pour se protéger du soleil, c’est la tendance au Japon
    Tags:
    cosplay, café, Tokyo, Japon, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik