Ecoutez Radio Sputnik
    Le monument de Lénine à Simféropole

    Des Turcs tournent un film avec un buste de Lénine dans le rôle principal

    © Sputnik . Andrei Stenin
    Culture
    URL courte
    857

    La Turquie va réaliser un film basé une histoire vraie qui a eu lieu en 1991 dans la ville d’Akcakoca.

    La Turquie envisage de tourner un film dont le scénario est basé sur une histoire vraie qui s’est déroulée en 1991, lorsqu’un buste en bois de Lénine qui avait été jeté à la mer après l'effondrement de l'Union soviétique s’est échoué sur les côtes de la ville d’Akcakoca (côte sud de la mer Noire).

    La mairie de cette petite ville avait l’intention d’installer le buste sur la place centrale de la ville, mais à cause de retards bureaucratiques, le buste s’est retrouvé stocké dans les réserves des musées locaux. Mais cette histoire avait cependant attiré l'intérêt des touristes.

    Le scénariste turc Baris Bicakci et le directeur Tufan Taştan ont imaginé un scénario selon lequel la vie des habitants d’Akçakoca changerait après l’installation du buste d’un « leader du prolétariat mondial » sur la place centrale.

    Les préparatifs de film, qui appartiendra au genre de la « comédie noire » et qui est provisoirement appelé « Moi, toi, Lénine », seront lancés dans un avenir proche.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


    Lire aussi:

    Téhéran explique les raisons de sa saisie du pétrolier britannique
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Tensions à Paris après la victoire de l'Algérie, les forces de l'ordre utilisent des gaz lacrymogènes
    Tags:
    cinéma, culture, Vladimir Lénine, mer Noire, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik