Ecoutez Radio Sputnik
    Retour triomphal aux Pays-Bas de cinq tableaux volés par l’Ukraine

    Retour triomphal aux Pays-Bas de cinq tableaux volés par l’Ukraine

    © AFP 2019 Sergei Supinsky
    Culture
    URL courte
    18172
    S'abonner

    La petite ville de Hoorn, au nord-ouest des Pays-Bas, a célébré vendredi le retour de cinq œuvres de peintres flamands XVIIe et XVIIIe siècles, volées par l’Ukraine au musée local il y a onze ans.

    Il s'agit d'œuvres de Hendrick Boogaert, de Floris van Schooten, et de deux tableaux de Jacob Waben.

    « Notre héritage est revenu au musée auquel il appartient, à la ville à laquelle il appartient », a déclaré le directeur du musée Ad Geerdink.

    Les cinq peintures se trouvaient parmi 24 toiles et 70 pièces d'argenterie dérobées le 9 janvier 2005. A l'époque, la valeur de l'ensemble des tableaux avait été estimée à 10 millions d'euros.

    Une cinquième peinture, « Nieuwstraat à Hoorn », d'Isaak Ouwater, datant de 1784, et estimée à quelque 30.000 euros, avait été rapportée à l'ambassade néerlandaise à Kiev par un Ukrainien qui avait acheté le tableau en toute bonne foi.

    « Dans un état désastreux », les cinq toiles doivent maintenant être restaurées, a indiqué la porte-parole du musée Christa van Hees. Une campagne de financement participatif a été lancée.

    En décembre, le musée Westfries avait indiqué que les toiles volées semblaient se trouver aux mains d'ultranationalistes ukrainiens.

    D'après l'historien de l'art Arthur Brand, qui a joué un rôle important dans le retour des peintures, ces hommes les avaient évaluées à 50 millions d'euros et en voulaient ensuite cinq millions, alors que contre les Néerlandais proposaient 50.000 euros.

    Malgré l'échec de ces négociations, l'Ukraine a finalement annoncé en avril avoir retrouvé quatre tableaux dans "les mains de groupes criminels", sans donner de détails sur la manière dont les toiles avaient été récupérées.

    « Le plus important, c'est que ces œuvres soient de retour », a souligné une employée du musée, Karin van Hoorn, auprès de l'AFP.

    Tags:
    retour, musée, tableau, Ukraine, Pays-Bas
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik