Culture
URL courte
18408
S'abonner

De nouveaux détails de la mort de la légende américaine Michael Jackson ont été dévoilés par sa fille. Pour cette dernière, les causes du décès de son père sont encore loin d'avoir été élucidées...

La fille de Michael Jackson, Paris Jackson, a évoqué la mort de son père dans une interview accordée au magazine américain Rolling Stone.
Dans sa première interview intitulée « Paris Jackson: la vie après Neverland », la jeune fille a déclaré que son père avait été assassiné.

« C'est évident. Tout mène à cela. Cela ressemble à une théorie du complot et à des bêtises, mais tous les vrais fans et toute la famille le sait », a-t-elle souligné.

Le chanteur est décédé le 25 juin 2009 à Los Angeles à l'âge de 50 ans, d'une overdose de propofol. A l'époque, la star répétait le spectacle This is It, censé relancer sa carrière. Son docteur Conrad Murray a été reconnu coupable d'homicide involontaire.

À la question de savoir qui aurait pu vouloir la mort de son père, elle a répondu « Un grand nombre de personnes », sans toutefois évoquer Conrad Murray. Elle a ajouté espérer obtenir un jour des réponses pour que justice soit faite.

« Je veux que justice soit faite, mais c'est un jeu d'échecs et j'essaie d'y jouer correctement. C'est tout ce que je peux dire à ce sujet pour le moment », a déclaré Paris Jackson, qui avait 11 ans au moment du décès de son père.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Michael Jackson ne dormait pas deux mois avant sa mort
Michael Jackson : de nouvelles photos choquantes publiées
Le fantôme de Michael Jackson a dansé pour sa sœur
Tags:
décès, détails, fille, interview, Paris Jackson, Michael Jackson, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook