Ecoutez Radio Sputnik
    Alexei Eremenko leads the soldiers into the attack

    Un charnier de plus de 500 soldats soviétiques découvert en Crimée

    © Sputnik . Max Alpert
    Culture
    URL courte
    4342

    Des chercheurs ont trouvé près de la ville d’Armiansk, en Crimée, un charnier de soldats soviétiques, qui avaient libéré la péninsule en 1944. Selon les données préliminaires, 500 à 1.000 personnes y auraient été enterrées.

    Le chef de l'équipe de recherches de Crimée « Tafros », Igor Leshkov, a déclaré à Sputnik que les spécialistes ont localisé dans la ville d'Armiansk, sur l'isthme de Perekop, plus de 500 personnes enterrés.

    « Pour le moment, on a réussi à découvrir 105 personnes, ce ne sont que des fragments de dépouilles. Nous ne nous occupons pas des restes avec une autonomie totale, on le fera selon les règles de l'exhumation, conformément aux protocoles. Selon nos estimations préliminaires, on devrait trouver ici entre 500 et 1 000 soldats. Ils se trouvaient à 15 ou 20 mètres de la ligne de front allemande », a-t-il indiqué.

    Le 8 avril 1944, la ville d'Armiansk a été libérée au cours d'une offensive stratégique en Crimée contre les envahisseurs nazis. Ainsi les dépouilles trouvées appartiennent aux soldats de l'armée soviétique, comme en attestent les munitions, les fournitures et les vêtements.

    Selon les chercheurs, ce sont les soldats de la division d'infanterie numéro 315 qui ont été enterrés sur le terrain. Pourtant, l'équipe n'a encore identifié personne, il y a encore beaucoup de travail.

    Cet endroit n'est pas un charnier militaire. Selon le chef des recherches, les corps des soldats ont été enterrés par les habitants locaux, sans en avertir les bureaux de recrutement.

    Désormais, après l'exhumation et l'identification, la ré-inhumation des soldats devrait avoir lieu le 5 mai.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Plus de 250 crânes humains trouvés dans un charnier de trafiquants de drogue mexicains
    Découverte macabre à Mossoul: un charnier avec des corps de civils exécutés par Daech
    Une énorme carte de voeux a fait son apparition sur un mur du Kremlin
    Tags:
    charnier, découverte, chercheurs, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik