Culture
URL courte
3194
S'abonner

Lors de la construction d’une maison dans la ville turque d’Ardahan au nord-est de la Turquie, une découverte surprenante a été faite. Les ouvriers ont ainsi retrouvé un cercueil avec les restes d’un officier russe de l’époque de la guerre russo-turque de 1877-1878, a fait savoir à Sputnik le porte-parole de la mairie de la ville.

Au cours des travaux de terrassement, effectués dans la ville turque d'Ardahan, les constructeurs ont découvert un cercueil décoré avec une croix orthodoxe. À l'intérieur, il y avait les restes d'un être humain vêtu d'un uniforme militaire, d'après le porte-parole de la mairie.

« Les travaux ont été suspendus, on a appelé les historiens et les archéologues selon lesquels la dépouille appartiendrait à un officier russe et son enterrement aurait été effectué au cours ou après la guerre russo-turque de 1877-1878 », a relaté le représentant de l'administration de la ville d'Ardahan.

Il a également rajouté que la « découverte » a été envoyée pour d'autres examens dans la ville de Kars. Selon le porte-parole de la gestion du tourisme de la ville de Kars, les restes du militaire russe sont déjà transférés dans la ville.

« Il est certain que c'est un officier russe, on est en train de déterminer son titre. Il a été enterré à l'époque où Ardahan et Kars faisaient partie de la Russie », a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

À la suite de la guerre russo-turque de 1877-1878, la région de Kars, où se situe Ardahan, a fait partie de l'Empire russe avant d'être rendue à la Turquie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Les dépouilles retrouvées à Pompéi livrent leurs secrets
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
officiers, cercueil, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook