Culture
URL courte
2100
S'abonner

C’est une découverte incroyable à tous les égards. Au Danemark, sur l’île de Lolland, des archéobotanistes ont découvert un pépin de raisin vieux de 3.000 ans. «C’est un heureux hasard», estiment-ils unanimement.

Des archéobotanistes danois ont effectué un travail minutieux: ils ont réussi à retrouver au fond d'un ancien puit un tout petit fragment d'origine organique et à reconnaître en lui un pépin de raisin.

L'auteure de la découverte, Mette Marie Hald, archéobotaniste du Musée national du Danemark, a obtenu la permission d'analyser sa découverte après avoir expliqué que la variété de raisin, à qui appartient le pépin, était beaucoup plus vieille que simplement ancienne.

Pourtant, il est assez difficile d'apprécier la découverte pour les non-spécialistes: ce n'est même pas un pépin entier, juste un morceau. Il a été retrouvé sur un site datant de 900 à 700 avant J.-C., période de la fin de l'âge du bronze. Ce pépin bat ainsi le record précédent d'un pépin carbonisé découvert en 2015 sur un site d'établissement viking. La nouvelle découverte est ainsi plus vieille que la précédente de 1.750 ans.

«Nous avons eu de la chance d'avoir découvert ce pépin sur l'île de Lolland, c'est un heureux hasard», estime Bjornar Mage, superviseur du musée Lolland-Falster.

Pourtant, les spécialistes devront encore préciser l'origine du pépin découvert, puisqu'ils craignent qu'il ne soit pas originaire de l'île de Lolland. En fait, ce site archéologique est relativement riche en découvertes historiques. Les archéologues y avaient déjà trouvé plusieurs objets vieux de quelque mille ans: deniers romains, une amulette marteau de Thor, une amulette avec une image d'Odin, etc.

Pour l'instant, les chercheurs estiment que ce raisin a pu faire partie d'un menu propre aux festins rituels de l'âge du bronze.

Lire aussi:

En Chine, des archéologues retrouvent un trésor vieux de 300 ans au fond d’une rivière
Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Tags:
découverte, archéologues, Danemark
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook