Ecoutez Radio Sputnik
    Syrische Soldaten in Aleppo

    Salle pleine pour le premier spectacle d’après-guerre à Alep

    © AFP 2018 George Ourfalian
    Culture
    URL courte
    5190

    Ravagée par des années de violences, l’ancienne capitale économique de la Syrie panse ses plaies et reproduit déjà sur scène toute la tragédie du conflit qui déchire le pays.

    C'est une première pour Alep depuis 2011. Après quatre ans de guerre, les théâtres ouvrent à nouveau leurs portes aux habitants de la ville, annonçant un retour progressif à la normale. Des centaines de spectateurs se sont réunis hier, dans la Maison de l'acteur d'Alep, pour assister au tout premier spectacle depuis la fin des hostilités. Certains d'entre eux n'ont même pas hésité à participer à la scène.

    «Nous ouvrons à nouveau les théâtres, une certaine prise de conscience que la vie reprend, que chacun peut toucher à l'art sans avoir peur de quoi que ce soit», a expliqué aux journalistes le directeur du département de la culture de la province d'Alep, Jaber Al-Sadjur, avant le début du spectacle.

    Mélangeant amour et mésententes, le sujet de l'histoire mise en scène ressemblait à celle de Roméo et Juliette… placés dans la Syrie d'aujourd'hui: conflit de deux familles, dont l'une reste fidèle au gouvernement de Damas tandis que l'autre lui est opposée. Mais l'amour de leurs enfants prend finalement le dessus sur la politique.

    Si le spectacle a marqué le début de la saison théâtrale, des événements culturels à Alep se déroulent désormais régulièrement à Alep: rien qu'en l'espace d'une semaine, la ville en a vu plus qu'en quatre ans de conflit.

    Lire aussi:

    Moscou invite une journaliste de CNN à interviewer un «symbole du martyre d’Alep»
    Ce démineur russe qui rappe à Alep explose la Toile
    Pierre Le Corf raconte la véritable histoire d’Omran d’Alep
    Tags:
    Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik