Culture
URL courte
1170
S'abonner

Jugées perdues il y a longtemps, des fresques anciennes datant du XIIe siècle ont été découvertes lors de fouilles dans l’un des plus importants centres historiques de la Russie.

Des archéologues ont découvert plusieurs dizaines de mètres cadrés de fresques du XIIe siècle, jugées auparavant perdues, lors de fouilles dans les restes d'une ancienne place forte du prince Riourik à Veliki Novgorod (ville historique du nord-ouest de la Russie).

​Il s'agit de fresques uniques qui décoraient jadis les murs de l'église de l'Annonciation. Au cours de deux saisons de fouilles, les chercheurs sont parvenus à recueillir près de 1.300 plateaux (la superficie de chacun d'eux étant de près de 12 décimètres carrés) de fragments de cette sublime peinture murale, racontent les spécialistes.

​La superficie totale des fresques de l'église pourraient atteindre 500 mètres carrés. Le plus grand fragment mesure 110 à 50 cm.

Sur les pièces découvertes, on voit des fragments de visages, de vêtements et d'ornements, mais aussi de graffitis. Les textes sont écrits en alphabet glagolitique et cyrillique, ils sont ornés de croix et d'images d'animaux.

Lire aussi:

Une nécropole du XIVe siècle découverte en Crimée
Un «bébé extraterrestre» découvert en Crimée
Les restes d’un jeune sportif du IVe s. av. J.-C. découverts en Crimée
Des bijoux vieux de 2.000 ans saisis en Crimée lors d'une vente illégale
Une tombe de l’époque d’Alexandre le Grand découverte en Crimée
Tags:
fresques, archéologie, histoire, Russie, Novgorod Veliki
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook