Culture
URL courte
070
S'abonner

La première traduction officielle des Saintes Écritures faites en biélorusse s’apprête à voir le jour. Les traducteurs ont passé ni plus ni moins 25 ans afin de finaliser ce travail minutieux.

Un quart de siècle, et mission accomplie: le Nouveau Testament est enfin traduit du grec au biélorusse. Le texte de la traduction sera présenté le 4 septembre, relate un média local.

Au cours de l'exercice, les traducteurs vérifiaient le texte en biélorusse avec les traductions faites en anglais, en allemand, en tchèque et en d'autres langues.

«On a d'abord travaillé sur les évangiles, on les traduisait, ensuite on corrigeait, précisait des détails. C'est un travail extrêmement dur. Ce n'est que plus tard qu'on a commencé à traduire les Actes et les Épîtres des Apôtres. L'année dernière, on a finalisé la traduction», a expliqué le participant à une commission de traduction, abbé dans une cathédrale de la ville biélorusse de Grodno.

Il est à noter qu'auparavant, le Nouveau Testament avait déjà été traduit en biélorusse, mais toutes ces traductions n'étaient que celles d'auteurs indépendants, et ne jouissaient donc d'aucun statut officiel.

 

Lire aussi:

Une sculpture d'un pharaon retrouvée en Israël confirme un épisode de la Bible
Et si le Coran était un plagiat de la Bible?
«Le Petit Prince», ouvrage le plus traduit au monde après la Bible et le Coran
Sous-marins australiens: «D’où cette colère?», demande Zakharova à Le Drian en évoquant les Mistral
Tags:
Biélorussie, traduction, apôtres, église
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook