Culture
URL courte
164
S'abonner

La pratique du «selfie» est totalement entrée dans les mœurs. L’autoportrait au smartphone est devenu une norme photographique, voire une nouvelle esthétique qui va bien au-delà d'un simple narcissisme, selon des experts. Jelena Jankovic, lauréate du Concours de journalisme photo Andreï Sténine, aborde ce sujet avec Sputnik.

La «selfie culture» est responsable de la création d'une notion fausse de la perfection, a déclaré Jelena Jankovic à Sputnik.

«La "selfie culture" a contribué à la promotion du narcissisme qui n'est plus perçu comme un phénomène négatif. Qui plus est, un tel comportement est devenu la norme. Autrement dit, si vous ne faites pas de selfie, vous ne vous inscrivez tout simplement pas dans le paysage», a expliqué l'interlocutrice de l'agence.

La culture des selfies
La culture des selfies

Et d'ajouter qu'on assistait aujourd'hui à une véritable folie du selfie quand on photographiait absolument tout.

«Où et avec qui vous avez passé une soirée, comment vous avez passé vos vacances d'été et d'hiver. Mais comment est donc notre for intérieur? […] On perd le lien avec la réalité, avec la vie qui est loin d'être aussi facile et belle comme sur les photos selfie», poursuit la lauréate.

La short-list des photos présentées au concours Andreï Stenine
© Photo. Phandulwazi Jikelo|Stenincontest

Elle regrette qu'à présent les photos soient souvent classées en images réussies et non réussies.

«Si nous sommes beaux sur la photo, nous la gardons, sinon nous la supprimons. Tout le reste, à savoir le contenu, le côté esthétique, ne compte plus. Nous ne nous concentrons que sur nous-mêmes et tenons à être appréciés par d'autres dans un monde virtuel», a relevé Jelena Jankovic.

Elle a avoué à Sputnik qu'être lauréate du Concours Andreï Sténine était un grand honneur pour elle.

«Il est bon qu'un tel concours ait été organisé pour permettre aux jeunes photographes de présenter leurs travaux au grand public», a-t-elle résumé.

Instauré par l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya le 22 décembre 2014, le Concours international de journalisme photo Andreï Sténine se tient sous l'égide de la Commission de la Russie pour l'Unesco. Il se fixe pour objectif d'attirer l'attention du public sur les missions du journalisme photo et de soutenir les jeunes photographes aspirant à développer leur maîtrise professionnelle.
Andreï Sténine (1980-2014), photographe russe et correspondant de l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya, est décédé le 6 août 2014 dans le sud-est de l'Ukraine, dans le cadre de son travail.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, plus de 10 morts et 100 blessés - images
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Un chauffeur-routier abattu par la police à Montauban après avoir pris la fuite
Tags:
photo, photojournalisme, selfie, Concours international de photojournalisme Andreï Stenine, Sputnik, Andreï Sténine, Jelena Jankovic, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook