Ecoutez Radio Sputnik
    Année croisée touristique franco-russe, impulsion à la collaboration culturelle

    Quid des échanges franco-russes après l’impulsion de l’année croisée?

    © Sputnik .
    Culture
    URL courte
    1171

    L’année croisée touristique, déclencheur du dialogue de Trianon, fut plus que fructueuse pour les deux pays et a servi de l’impulsion à la collaboration entre les deux peuples, estime l’ambassadeur de Russie en France Alexeï Mechkov.

    Vendredi soir, le concert qui se tient dans l'Ambassade de Russie à Paris termine l'année croisée du tourisme culturel franco-russe. Selon les dires de l'ambassadeur de la Russie en France Alexeï Mechkov, cet événement «donne de l'impulsion à la collaboration culturelle, à la collaboration entre les gens.»

    M.Mechkov a fait remarquer que «les questions liées au tourisme culturel et à l'échange entre nos pays, y compris au niveau de la société civile, ont permis cette année, à l'initiative de Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, de lancer le dialogue de Trianon».

    Année croisée touristique franco-russe, Paris
    © Photo. ministère russe de la Culture
    Année croisée touristique franco-russe, Paris

    Et de préciser:

    «Ce format, nous en sommes convaincus, doit rapprocher nos peuples encore plus.»

    «La France ne se limite pas à Paris et la Russie à Moscou et Saint-Pétersbourg. C'est pour ça que cette année, on a pu ouvrir plus grand les portes dans nos pays. Les citoyens de nos pays se sont vus obtenir plus de possibilités de visiter, même la campagne.»

    La vice-ministre russe de la culture Alla Manilova a souligné que depuis l'effondrement de l'échange touristique entre les deux pays, l'année 2017 montre les premiers taux de croissance positifs.

    «Aucun domaine de l'économie mondiale ne se développe aujourd'hui aussi vite que le tourisme. […] L'augmentation croisée des flux touristiques signifie la consolidation de nos économies et l'augmentation des possibilités pour l'évolution future du domaine de la culture», estime la vice-ministre de la culture de la Fédération de Russie Alla Manilova.

    Et de poursuivre:

    «Les années croisées servent toujours de moteur, de poussée, d'impulsion […]. Nous espérons que l'année écoulée […] nous a permis de créer cette fondation», a déclaré la vice-ministre de la culture de la Fédération de Russie Alla Manilova.

    En guise de confirmation, de nombreux événements culturels importants se sont inscrits dans l'année croisée, dont Icônes de l'art moderne la Collection Chtchoukine et l'exposition «Pierre Le Grand, un tsar en France. 1717».

    Même si l'année croisée franco-russe se termine, la collaboration à grande échelle aura encore son lieu dans les années à venir. La participation de l'équipe de France de football à la Coupe du Monde 2018, l'année de Marius Petipa, l'itinéraire touristique La route de Pierre le Grand…

    Lire aussi:

    Les enquêteurs privilégieraient une nouvelle hypothèse sur l’incendie de Notre-Dame
    Incident entre Marines française et chinoise dans le détroit de Taïwan
    Le préfet de Paris aurait demandé de démuseler les chiens d'attaque pour l'acte 24
    Tags:
    échanges culturels, culture, tourisme, Emmanuel Macron, Alexeï Mechkov, Vladimir Poutine, Paris, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik