Culture
URL courte
Par
Centenaire de la Révolution russe de 1917 (21)
0 130
S'abonner

Cherchant à enraciner son idéologie dans l’esprit de la population, le jeune État soviétique a créé de véritables œuvres d’art – en porcelaine - destinées à faire la propagande du nouveau régime, censé construire un monde équitable.

La Révolution d'Octobre, dont le centenaire est commémoré en Russie cette année, et les changements qu'elle a apportés ont donné naissance aux phénomènes les plus variés dans tous les domaines. Une (r)évolution qui a également concerné… la vaisselle.

«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
© Sputnik .
«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»

En effet, le nouveau régime installé après la Révolution accordait une grande attention à la vie quotidienne des gens, cherchant à enraciner son idéologie dans tout ce qui entourait l'existence du Soviétique moyen.

«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
© Sputnik .
«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»

La porcelaine, qui convient on ne peut plus à cette tâche, a longtemps accompli, à côté de l'art figuratif, une mission de propagande. Elle parlait, avec ses moyens originaux, des changements (uniquement positifs) qui survenaient dans le pays et glorifiait le régime ainsi que son chef.

«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
© Sputnik .
«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»

Des artistes de talent étaient invités à relever ce défi, ce qui fait qu'aujourd'hui les objets en porcelaine réalisés durant les premières décennies de l'histoire de l'URSS, de véritables œuvres d'art, sont très prisés par les collectionneurs.

Le règne des travailleurs et des paysans n'aura pas de fin
© Sputnik .
Le règne des travailleurs et des paysans n'aura pas de fin

Le Musée des arts décoratifs de Moscou y a consacré une exposition temporaire intitulée «Révolution de porcelaine. Le rêve d'un nouveau monde» qui présente des œuvres réalisées entre 1917 et 1937 par les meilleurs sculpteurs et peintres soviétiques.

Les formes artistiques choisies par les créateurs permettent notamment de suivre l'évolution de la situation politique dans le pays et, partant, des goûts artistiques prédominants.

On y trouve des objets curieux qui reflètent parfaitement les humeurs de l'époque, comme par exemple des pièces d'échecs opposant les «Blancs» tsaristes aux «Rouges» communistes, ou des figurines d'Asiatiques «libérées» par le régime soviétique.

  • «Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
    «Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
    © Sputnik .
  • «Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
    «Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
    © Sputnik .
  • «Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
    «Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»
    © Sputnik .
1 / 3
© Sputnik .
«Révolution de porcelaine. Le rêve d’un nouveau monde»

Ces objets de propagande constituent un héritage précieux de l'époque soviétique, expression d'un rêve de construire un monde beau et équitable.

Dossier:
Centenaire de la Révolution russe de 1917 (21)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Tags:
porcelaine, art, propagande, histoire, URSS, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook