Ecoutez Radio Sputnik
    Décoration de sapin faite maison

    Épis de maïs et cosmonautes en ouate. L’Histoire de l’URSS sur des sapins de Noël

    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Culture
    URL courte
    Irina Dmitrieva
    0 130

    Les décorations de Noël et du Nouvel an permettent de retracer l'histoire de la Russie et surtout de l’URSS. Sputnik rappelle l’évolution des sapins du Nouvel an à l’époque soviétique.

    La tradition de décorer un sapin pour les fêtes de fin d’année existe en Russie depuis plusieurs siècles. Mais les sapins du Nouvel An soviétiques étaient différents des sapins de Noël d’avant la révolution russe de 1917: plus d’anges, ni d’étoiles, ni de rois mages. Les décorations soviétiques devaient refléter la nouvelle idéologie et l’évolution de l’État.

    Période d’après la révolution russe de 1917

    De 1927 à 1935, fêter le Nouvel an et surtout Noël était strictement interdit en Union soviétique. Ce n’est qu’en 1935 que la fête de Noël a été en quelque sorte réhabilitée par les autorités. Mais l’URSS était un pays athéiste et on ne parlait plus de Noël, mais de fête du Nouvel an. Le sapin, qui était désormais considéré comme un symbole de la nouvelle année, devait ainsi être décoré «correctement», pas de figurines de Jésus, d’étoiles de Bethléem ou de cloches.

     

     

    Années 1930, exploration du Pôle Nord et renforcement de l’État soviétique

     

     

    Les expéditions polaires organisées en URSS pendant les années 1930 ont inspiré les créateurs de décorations de sapin. Il y avait des figurines représentant des ours blancs, des explorateurs du Pôle Nord, mais aussi des parachutistes ou des dirigeables.

    Décoration de sapin soviétique
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin soviétique

    En 1937, le Commissariat du peuple à l’éducation (Narkompros) a publié un ouvrage sur l’organisation d’une fête de fin d’année pour enfants. Ce livre contenait des recommandations sur la décoration du sapin, la taille des figurines, les boules faites maison et les règles anti-incendie.

    Décoration de sapin soviétique
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin soviétique

    «Il faut orner le sommet du sapin par une étoile rouge ou d’argent à cinq branches correspondant à la taille du sapin. D’autres branches peuvent être décorées par des guirlandes de fleurs et d’insectes aux couleurs vives, des figurines d’animaux, d’oiseaux, de flocons de neige, d'avions et de parachutes», lit-on dans cet ouvrage.

    Guirlande de petites feuilles de papier illustré pour sapin de Noël
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Guirlande de petites feuilles de papier illustré pour sapin de Noël

    Des guirlandes de petites feuilles de papier illustré ont aussi été populaires. La production de ces guirlandes a été maintenue en URSS jusqu’aux années 1960.

    Drapeaux en papier pour sapin de Noël
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Drapeaux en papier pour sapin de Noël

    Années 1940, guerre contre les nazis

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Soviétiques ont célébré la fête du Nouvel An malgré la grande pénurie et la famine. Cette tradition leur rappelait leur vie en temps de paix et leur redonnait de l’espoir. Cette époque a vu naître des décorations de Nouvel an représentant des militaires et des armes: avions, chars, zeppelins, parachutistes, gardes-frontières avec leurs chiens, etc. Ces décorations étaient fabriquées par les usines de chars.

     

     

    Pendant les années de guerre, on façonnait et peignait des figurines d’animaux en fer blanc. On fabriquait aussi toutes sortes de décorations avec du fil de fer, des ampoules grillées et des flacons de médicaments.

    Les sapins étaient aussi ornés de décorations faites maison, de figurines en carton, en tissus colorés et en coquilles d'œufs.

    Un porc en coquille d’œuf fait maison pour sapin de Noël
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Un porc en coquille d’œuf fait maison pour sapin de Noël

    En 1949, l’URSS a célébré le 150e anniversaire de la naissance du grand poète russe Alexandre Pouchkine, en produisant notamment des décorations de Nouvel an représentant les personnages des contes de Pouchkine, Coq d’or, Rouslan et Ludmila, Conte du Tsar Saltan, etc.

    Décoration de sapin soviétique - Tsar Saltan, personnage d'un conte d'Alexandre Pouchkine
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin soviétique - Tsar Saltan, personnage d'un conte d'Alexandre Pouchkine

    Années 1950, reconstruction du pays

    Les années 1950 ont été marquées par la reconstruction du pays après la guerre. Les figurines de cette époque représentaient les métiers et symbolisaient la victoire de l’URSS dans la guerre. La série «15 républiques, 15 sœurs» contenait les figurines de 15 jeunes filles en costumes folkloriques de différents peuples de l’URSS.

     

     

    Les gens ornaient leurs sapins de Nouvel an de décorations en ouate. Ces figurines étaient confectionnées en coton pressé. La figurine était recouverte de colle d’amidon avec du mica, ce qui rendait l’objet rigide. Le visage des poupées et le museau des animaux étaient modelés en argile, en papier mâché ou fait de tissu.

    Décoration de sapin soviétique
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin soviétique

    L’industrie soviétique a lancé la production de décorations à pince: oiseaux, animaux, clowns, musiciens. Mais on trouvait aussi des maisonnettes, des petits sapins verts ou «enneigés».

    Décorations à sur pince pour sapin de Noël - Un épi de maïs et un ours jouant de l'accordéon
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décorations à pince pour sapin de Noël - Un épi de maïs et un ours jouant de l'accordéon

    Années 1960, réforme agricole et conquête de l’espace

    Décoration de sapin soviétique - Grappe de raisin
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin soviétique - Grappe de raisin

    Pendant les années 1960, lorsque le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev a lancé une réforme agricole, les sapins étaient ornés de décorations fruitières et végétales. On y voit alors toutes sortes de pommes, tomates, grappes de raisin, gerbes de blé, carottes, champignons…

    Décoration de sapin - Fruits et légumes
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin - Fruits et légumes

    Mais les épis de maïs étaient les plus populaires. L’industrie soviétique a produit des épis de maïs pour sapin de Noël jusqu’à l’éclatement de l’URSS en 1991.

    Epi de maïs
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Epi de maïs

    Le vol d’Iouri Gagarine, le premier homme à avoir effectué un vol spatial, est l’une des plus grandes conquêtes de l’histoire de l’URSS. Le sujet de l’espace devient le thème numéro un dans le pays après 1961. Les décorations de sapin n’échappent pas à la tendance, elles prennent la forme d’un satellite, d’une fusée ou d’un cosmonaute.

     

     

    Les étoiles rouges, qui ont jusque-là orné les sommets des sapins, ont cédé leurs places aux pointes de fusées.

     

     

    Les artistes ont également commencé à créer des décorations en forme de glaçons, symbolisant probablement l’époque du «dégel» soviétique.

    Années 1970, époque de stabilité

    Dans les années 1970, les fabricants ont adopté le plastique, au détriment des anciennes décorations en laine, carton et fils de fer.

    Décoration de sapin - Winnie l'ourson, personnage d'un dessin animé soviétique
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Décoration de sapin - Winnie l'ourson, personnage d'un dessin animé soviétique

    Les personnages des dessins animés soviétiques, Karlsson, Winnie l’ourson, l’ourson blanc Oumka ou Tchebourachka, ont évincé les anciens personnages des contes populaires russes sur les sapins du Nouvel an.

    Années 1980-1990, JO de Moscou et mutations politiques

    Le développement de l’industrie russe a eu un impact sur la production des décorations de sapin. Produites en série, elles sont devenues moins originales et plus abstraites. Les années 1980-1990 ont été l’époque des grandes boules de sapin, des cloches et des maisonnettes. 

    Les Jeux olympiques d’été de 1980 ont entraîné la création des décorations représentant l’ours olympique, mascotte des JO de Moscou, et la flamme olympique, ainsi que des ballons de foot ou de basket.

    A la fin des années 1980, époque de mutations politiques en URSS, l’astrologie est devenue à la mode. Chaque année, les sapins étaient ornés de figurines de singes, chiens ou chats.

    Sapin de Noël
    © Sputnik. Irina Dmitrieva
    Sapin de Noël

    La plupart des décorations du Nouvel an soviétique ont été faites à la main ou en utilisant d’anciennes technologies ce qui les rend plus «humaines». A l’heure, où nous essayons de moderniser les décorations de sapin et qu'un vendeur nous vante leurs mérites, nous confortons l’idée que les décorations, c’était mieux avant. On se souvient des sapins de Noël de notre enfance qui apportent tant de souvenirs…

    Lire aussi:

    Ces villes qui ont dépensé des montants pharaoniques pour leurs décorations de Noël
    Une tonne de bananes pour faire un sapin de Noël!
    Information brûlante: comment votre sapin de Noël peut gâcher votre fête
    Tags:
    décoration de Noël, guirlande de Noël, sapin de Noël, Nouvel An, Noël, JO 1980 de Moscou, Seconde Guerre mondiale, Commissariat du peuple à l’éducation (Narkompros), Nikita Khrouchtchev, Youri Gagarine, Pôle Nord, URSS
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik