Ecoutez Radio Sputnik
    femme

    Ce Libanais revisite avec humour des pubs sexistes pour revaloriser la femme (Photos)

    CC0
    Culture
    URL courte
    251

    En inversant les rôles dans des publicités sexistes d’il y a 60 ans, cet artiste essaie de faire réviser les stéréotypes concernant la femme et son rôle dans la société.

    «Dans un univers parallèle» est une série d'images fictives, recréées à partir de vraies publicités des années 1940-1960, qui remettent en question le sexisme moderne, le montrant à travers une lumière humoristique pour susciter une discussion par un jeu de rôle.

    ​Pour montrer l'absurdité des images et des slogans de type «Les femmes ne quittent jamais la cuisine» ou «C'est bien d'avoir une fille à la maison», l'artiste Eli Rezkallah, originaire du Liban, a inversé les rôles des publicités sexistes d'antan.

    ​À l'époque, il était encore habituel de voir la femme représentée, dans des publicités et ailleurs, par une mère de famille qui ne pense qu'à sa maison, à son mari et à ses enfants.

    ​Même aujourd'hui, il reste encore des pays où la femme n'est pas perçue comme l'égale de l'homme. Eli Rezkallah a donc essayé d'influer sur les esprits grâce à une publicité sexiste revisitée.

    ​L'artiste avoue avoir eu cette idée lors d'un déjeuner avec ses parents américains pour lesquels les stéréotypes sexistes sont toujours d'actualité et restent «dans les plis du tissu dont est faite la société moderne».

    Lire aussi:

    Choisir une voiture c’est comme choisir une femme? Une pub Audi indigne les internautes
    Google se dresse contre les monnaies virtuelles
    Le roman «un petit peu cochon» de Macron adolescent enflamme la Toile
    Tags:
    femme, sexisme, publicité, art, Eli Rezkallah
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik