Culture
URL courte
0 171
S'abonner

La préparation au tournage du film «Palmyre», coproduction syro-russe, a démarré il y a plus de deux ans et en avril dernier, un accord a été signé avec la compagnie russe Proline-media, a annoncé à Sputnik la vedette du cinéma syrien Sulaf Fawakherji qui en sera la productrice.

Le ministre russe de la Culture, qui soutient le projet, a assisté à la signature du contrat, a déclaré Sulaf Fawakherji à Sputnik.

«Nous avons beaucoup discuté de l'idée, du contenu et de la forme de ce film qui poursuivra plusieurs objectifs à la fois. Tout d'abord, il s'agira d'une belle réalisation qui va montrer ce qui est impossible d'exprimer par des mots. Ensuite, ce sera une vraie histoire humaine qui est arrivée pendant la guerre contre le terrorisme. Autrement dit, le film reposera sur des événements réels. Et enfin, le tournage de ce long-métrage ne manquera certes pas de contribuer à resserrer encore plus les liens entre la Syrie et la Russie», a raconté l'interlocutrice de l'agence.

Le réalisateur du film «Palmyre» Ivan Bolotnikov a confié à Sputnik qu'il s'agirait là d'un médecin du Daghestan, dont la femme avec leurs enfants était partie en Syrie pour y rejoindre les terroristes.

«Il s'y rend pour les trouver, ne sachant pas ce qui l'attendait», a précisé le réalisateur.

Et d'estimer que cette histoire pourrait être comprise par tout le monde sans exception aucune, une chose pareille pouvant arriver à n'importe qui.

Expert du centre international de déminage à Palmyre
© Photo / Russian Defence Ministry

«À l'heure actuelle, des terroristes peuvent se trouver dans n'importe quel coin du monde. Le slogan du film est: "en sauvant mes proches, je sauve le monde"», a indiqué M.Bolotnikov, ajoutant que l'amour de sa famille et de son pays aidait à sauvegarder l'humanité.

Il a par ailleurs appris que le tournage se déroulerait en Russie, en Turquie et, évidemment, en Syrie. Avant de sortir sur les grands écrans dans le monde, le film «Palmyre» aura sa première projection à New York.

Lire aussi:

Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
cinéma, culture, ministre, réalisateur, tournage, terrorisme, Proline-media, Sputnik, Ivan Bolotnikov, Sulaf Fawakherji, Turquie, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook