Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Vampire français et guerrier russe: découvrez les personnifications étonnantes de 10 pays!

    © Photo. Anastasia Bulgakova
    Culture
    URL courte
    Anna Dedkova
    0 0 0

    L’Allemagne enfermée dans une armure lourde, l’Iran pratiquant la magie et le Canada jouant simplement au hockey? L’interprétation d’une peintre russe rend tout possible! L’illustratrice Anastasia Bulgakova a imaginé à quoi pourrait ressembler certains pays s’ils étaient des guerriers fantastiques et en a parlé avec Sputnik.

    Sur la scène mondiale, chaque pays a son image, mais à quoi ressembleraient-ils comme personnages? Telle est la question que l'artiste russe Anastasia Bulgakova s'est posée pour son projet. Dans ses illustrations, elle a rassemblé quelques stéréotypes communs attribués à 10 pays et les a incarnés en guerriers fantastiques et uniques. Mais pourquoi nécessairement les rendre tellement belliqueux?

    «L'histoire de presque tous les pays est une guerre à une certaine période. Comment les dessiner pacifiques et paisibles? C'est une réalité, les gens se sont toujours battus et qui sait combien de temps ça durera», déclare Anastasia dans une interview à Sputnik, notant que la situation politique «sauvage» de ces trois dernières années l'a incitée à dessiner.

    Découvrez l'apparence et la personnalité de chaque pays à travers ces superbes illustrations ci-dessous.

    France

    Le personnage représentant la France est un aristocrate et un vampire vieux de plus de 1500 ans. Passionné par le sang, le vin et l'art, il profite du règne monarchique.

    «Cette fois, j'ai décidé d'essayer quelque chose de différent: une réalité alternative pour la France. La monarchie a gagné et la révolution a échoué», raconte Anastasia.

    Dans une interview à Sputnik France, l'illustratrice raconte qu'elle s'est basée sur l'histoire classique, le costume et la culture française, «la France dont nous rêvons à travers les films, les livres et les jeux.»

    «Au début, je voulais dessiner un type vif et gai, habillé, dans tout ce qui est brillant, d'or, avec les couleurs du drapeau de son pays. Léger, lumineux, romantique et joyeux. Mais pourquoi ne pas tout tourner autour de ça? En conséquence, j'ai laissé une image reconnaissable et ai peint dans ma tête une France aristocratique, dangereuse et secrète, pas la révolution victorieuse», déclaré-t-elle à Sputnik.

    Russie

    «Jolie, froide, franche. Pourtant, si vous la connaissez un peu, elle vous montrera à quel point elle peut être chaleureuse et aimante», voici la description qu'Anastasia a donnée à la «Patrie» Russie. Son personnage russe porte toujours une armure glamour. Quant à son style de combat, elle préfère combattre de près et avec une touche personnelle. Surtout au milieu des conditions difficiles, surtout en hiver.

    «Elle peut tirer un peu, mais pour quel plaisir? (…) Il y a un ours avec une AK-47, bien sûr, mais il garde un réacteur nucléaire… et de la vodka», conclut le peintre.

    Pourquoi la Russie est dépeinte comme une jeune femme? En raison de l'expression «mère patrie», explique l'illustratrice. «Dans ma tête, j'ai essayé différentes images, par exemple, les aristocrates, les tsars de la Russie, l'époque soviétique, mais je penche plus vers le moderne. L'épée a été utilisée parce que je préfère toujours l'acier froid et la vieille Russie», a-t-elle déclaré.

    Selon l'illustratrice, l'ours, la Kalachnikov, la vodka sont les stéréotypes les plus répandus sur la Russe.

    Les États-Unis

    La peintre associe le pays avec les westerns, la force, la ruse et la vitesse, c'est pourquoi la fille porte un chapeau de cowboy et une cape.

    «Elle porte une armure de cuir, puisqu'elle préfère les batailles à distance avec ses deux fusils de sniper. Elle a des bras et des jambes cybernétiques qui lui donnent une vitesse extrême au combat.», raconte-elle.

    «Je ne me considère pas comme très politisée, mais je préfère quand même suivre ce qui se passe autour de moi, dans quelle position est mon pays, ma famille et moi-même. En regardant tout cela, étant souvent très inquiète pour mon pays, j'ai compris que je voulais dessiner ce projet», a noté l'illustratrice.

    Israël

    Le service militaire est obligatoire pour tous, c'est pourquoi Anastasia représente ce pays comme une femme soldat.

    Comme elle est trop petite, elle utilise son cerveau pour déjouer ses adversaires.

    Israël brandit un grand fusil à pulsations et commande une armée de drones. Comme elle est trop petite, elle utilise son cerveau pour déjouer ses adversaires et a toujours l'avantage technologique. Elle préfère combattre défensivement à distance avec son armée automatisée. Quand ce n'est pas suffisant, le gros fusil est probablement bon à quelque chose.

    Angleterre

    Afin de ne pas rendre l'Angleterre trop stéréotypée, avec le thé, la royauté et la série Downton Abbey, Anastassia a créé une image inspirée par la culture punk et rock.

    Bien que ce soit précisément l'Angleterre, pas le Royaume-Uni, le peintre a choisi les couleurs du drapeau national britannique pour rendre le personnage plus reconnaissable. De plus, l'Angleterre a un bulldog nommé Winston Churchill qui fume et boit.

    Iran

    Intéressée par les contes de fées arabes, Anastasia a décidé de présenter l'Iran comme un mage «sombre et pas bavard» avec un génie.

    L'Iran est habillé en vêtements de style arabe avec des éléments d'armure dorés. Il utilise un masque d'or pour cacher son visage et intimider ses adversaires. Un génie dans une lampe magique répondra à tous ses souhaits. «Il est définitivement le Seigneur des Sables.»

    Mexique

    «Vivant en Russie, je connais très peu le Mexique, outre quelques stéréotypes. Mon Mexique est un baron de la drogue, dangereux, beau et vicieux. Mince et grande, il aime porter des vêtements d'hommes classiques, comme n'importe quel vrai seigneur du crime», raconte Anastasia.

    La partie supérieure du corps est couvert de tatouages s'inspirant des aztèques et mayas. Il aime être élégant, et n'aime pas se salir les mains et les vêtements dans des travaux sales.

    Il est également un expert en poisons, que ce soit pour guérir ou pour tuer. Le serpent dans sa main est réel et toxique.

    Allemagne

    «C'est toujours un chevalier teutonique… et extrêmement high-tech», indique Anastasia.

    L'Allemagne est considérée comme propre, ordonnée et moderne, donc il porte une armure robotisée comparable à celle d'Iron Man, mais avec plus de précisions de l'ingénierie allemande. Et plus élégant. Il a des ailes et des propulseurs dépliables sur son dos.

    «Si on suit l'histoire, les peuples, tout le monde a un ensemble de qualités stéréotypées, une certaine culture et une division en modèles de comportement. L'atmosphère tendue actuelle a attiré mon attention là-dessus. Les pays me semblaient plus souvent être des enfants dans un bac à sable qui ne peuvent pas partager les jouets. Donc tout avait l'air ridicule», a expliqué la peintre.

    Japon

    Le Japon est un gars silencieux, avec un sourire suspect qui aime les technologies et les perversions.

    Même si il aime la technologie, il a un vrai corps, et l'armure high-tech est une simple augmentation de ses capacités et de ses compétences. Le Japon est un combattant de première ligne, mais préfère la vitesse et l'agilité à une armure lourde. Il utilise une lance et une queue métallique pour tenir ses adversaires à distance.

    Pour les combats à longue distance, il utilise des sphères explosives.

    Canada

    Le Canada est un type simple avec des yeux doux. Il est préfère rester à la maison et ne pas chercher de problèmes dans les batailles. Sa seule bataille est le sport, le hockey, qu'il trouve honnête et joyeux. Parfois, une couronne apparaît sur sa tête et il rêve souvent de futures victoires», écrit Anastasia notant que ses armes sont un bâton de hockey en métal et des patins.

    En raison de son succès au hockey, il s'appelle «Le roi de la glace».

    «Quelques-uns sont capricieux, certains sont arrogants, calmes ou agressifs. Ils ont des histoires, certains ont des ancêtres communs. Ils sont comme des familles, des amis ou des ennemis. L'un est au premier plan, puis sa place au sommet est prise par un autre et ainsi de suite. Ils ont leurs propres relations, actions ruses et stupides, amitié, guerre, neutralité, etc. Comme entre les individus», déclare Anastasia à Sputnik.

    Pour le moment, la peintre a donné vie à 10 pays, mais qui est le suivant? La Pologne a été le plus demandé par les commentateurs, dévoile Anastasia ajoutant que les pays européens sont les plus demandés.

    «Mais j'espère avoir assez de temps pour autant de personnages que possible parce que avec le dessin de ces gars dans l'intérêt public, j'essaie d'améliorer mes compétences artistiques pour combiner l'agréable avec l'utile», conclut l'illustratrice. 

    Lire aussi:

    «Elle ressemble à un top-modèle»: les internautes craquent pour une curleuse russe
    Ressemblant à une star d'Hollywood, une curleuse russe rejette les compliments avec grâce
    Quand les Dieux mythiques renaissent sous les pinceaux d’un illustrateur russe (images)
    Tags:
    dessin, images, art, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik