Ecoutez Radio Sputnik
    Première du film Faute d'amour

    Le long-métrage russe «Faute d'amour» sacré meilleur film étranger aux César

    © Sputnik . Ekaterina Chesnokova
    Culture
    URL courte
    5201

    Le Russe Andreï Zviaguintsev a devancé aux César, avec son film Faute d'amour, le britanno-américain Christopher Nolan, l’Américain Damien Chazelle et le Suédois Ruben Östlund.

    Le César du meilleur film étranger a été attribué vendredi soir à «Faute d'amour», réalisé par le Russe Andreï Zviaguintsev.

    Le drame russe a devancé, entre autres, Dunkerque de Christopher Nolan, La La Land de Damien Chazelle et The Square de Ruben Östlund.

    Le film relate l'histoire d'un couple en train de divorcer, se disputant sans cesse et s'accusant mutuellement de tout, dont les membres peinent à se souvenir qu'ils ont un fils de douze ans. Celui-ci souffre de l'atmosphère de haine dans son domicile et finit par disparaître. La femme s'est déjà retrouvée quelqu'un d'autre, l'homme a lui aussi trouvé une petite amie, déjà enceinte de lui, et ils ne s'aperçoivent de la disparition de leur fils qu'un jour après.

    Le réalisateur était absent de la cérémonie car il est déjà à Los Angeles, où son film est également nommé à l'Oscar du meilleur film étranger. La statuette a été récupérée par le distributeur.

    La première mondiale de «Faute d'amour», cinquième long-métrage d'Andreï Zviaguintsev, a eu lieu au Festival de Cannes 2017 où il a remporté le Prix du jury. Il a été également récompensé des grand-prix des festivals de Munich et de Londres. Andreï Zviaguintsev a été récompensé en tant que meilleur réalisateur pour ce film aux Aigle d'or, prix national de cinéma russe.

    Lire aussi:

    «Faute d’amour» et d’autres nouveaux films russes à découvrir absolument
    Festival de Cannes: le nouveau Zviaguintsev et tout ce qu'il ne faudra pas rater
    Un film du Russe Zviaguintsev part favori au festival de Cannes
    Tags:
    récompense, cinéma, Andreï Zviaguintsev, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik