Ecoutez Radio Sputnik
    Philippe Darées

    «Coup de foudre qui dure» de l’Atlantique à l’Oural entre un artiste français et la Russie

    © Photo. Natalia Gerasimova
    Culture
    URL courte
    Maria Balareva
    3340

    Se produire en Russie pour un artiste est «une fête» et «un vrai bonheur». Le chanteur français Philippe Darées qui vient donner des concerts en Russie depuis plusieurs dizaines d’années sait de quoi il parle. Dans un entretien accordé à Sputnik, il raconte ce qui le lie au pays et comment il contribue à l’amitié franco-russe.

    Une salle comble et des spectateurs moscovites transportés par des chansons françaises: au mois de mars, la Maison de la Musique internationale de Moscou a accueilli un énième concert du chanteur Philippe Darées en Russie. Dans une interview accordée à Sputnik, le chanteur français explique ce qui a lié inextricablement son parcours personnel et professionnel à «l'âme russe».

    «C'est un coup de foudre qui dure, une rencontre avec cette âme russe qui me touche», c'est comme ça que Philippe Darées qualifie sa relation avec le pays qui l'attire depuis sa première arrivée, il y a plusieurs dizaines d'années et son mariage avec une Russe.

    À son avis, la Russie et la France sont très proches culturellement et sont fortement liées l'une à l'autre:

    «Les relations actuelles personnellement me désolent. Je reçois tant de chaleur et d'amour de mon public! Et c'est si réciproque! Je suis heureux qu'à mon humble niveau je puisse contribuer à cette amitié historique entre nos peuples.»

    Pendant ses concerts dans plusieurs villes russes Philippe Darées interprète non seulement des chansons françaises, mais également certaines compositions en russe qu'il chante dans cette langue. Le public russe lui répond avec une chaleur réciproque:

    «Je me souviens l'enthousiasme des spectateurs à Tchéboksary, ils chantaient le refrain de ma chanson "De l'Atlantique à l'Oural" quand tout à coup une femme est montée sur scène pour que je danse avec elle… une vrai fête spontanée! Un vrai bonheur pour l'artiste.»

    Outre la scène ce sont également de nombreux voyages à travers toute la Russie qui ont permis à Philippe Darées de faire connaissance de cette «âme russe», des personnes et des différentes régions russes:

    «J'adore venir à Moscou. J'aime l'ambiance de cette ville, j'aime me promener dans les rues, les parcs, les boulevards et surtout rencontrer des gens. […] J'ai fait une croisière l'été dernier de Rostov-sur-le-Don jusqu'à Nijni Novgorod. J'ai été très impressionné par les villes que j'ai traversées, par la grandeur de la Volga et les paysages. C'est vrai c'est différent de Moscou, c'est pour cette raison que j'aime voyager à travers la Russie.»

    En ce qui concerne les projets à venir, le chanteur qui a déjà enregistré l'album «De l'Atlantique à l'Oural» dont certaines chansons sont inspirées par son lien avec l'âme russe et dont certains textes ont été interprétés en russe, Philipe Darées envisage de travailler sur un album entièrement en russe:

    «J'adore la langue russe. J'aime chanter en russe, c'est une très belle langue qui se prête vraiment au chant.»

    Lire aussi:

    Ce génie russe de 7 ans récite Shakespeare en un anglais à faire rêver les Britanniques
    Les hommes chantent l’amour et le sexe plus souvent que les femmes
    Une compétition musicale entre Présidents, pourquoi pas? (vidéos)
    Tags:
    chanteur, concert, musique, Moscou, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik