Ecoutez Radio Sputnik
    Dany Boon à Moscou

    Comment rester soi-même et créatif quand la vie change: la recette de Dany Boon

    © Sputnik . Ekaterina Smirnyagina
    Culture
    URL courte
    0 61

    Lors de la rencontre avec ses fans russes à Moscou la semaine dernière, le réalisateur et l’acteur Dany Boon a raconté comment rester soi-même et continuer de créer quand on devenait célèbre et riche.

    À Moscou après l'avant-première de son film «La Сh'tite famille» Dany Boon et sa partenaire de tournage, Laurence Arné, se sont adressés au public.

    «…Quand on est pas connu, quand on se bat, et qu'on a une rêve. Et on passe de pas connu à très connu, de très pauvre à riche, et la vie change complètement. […] Et les gens qui vous entourent vous disent: "Ne change pas, s'il te plait! Reste le même". Et en fait c'est eux qui changent en premiers. Leur regard change…»

     

    Ainsi, la vraie difficulté, selon le réalisateur, c'est de «continuer d'être créatif dans ce nouvel univers sans avoir peur de retourner à ce qu'on était avant». Et la meilleure solution «c'est de […] garder les pieds sur terre et se rappeler d'où on vient. Mon film parle de ça. […] Et continuer de travailler en respectant le public qui t'aime beaucoup. […]Et ma mère, par exemple, c'est quelqu'un qui m'aide beaucoup à garder les pieds sur terre, puisqu'elle me voit toujours comme son enfant», a-t-il ajouté.

    Dany Boon a aussi partagé quelques secrets de son travail en tant que réalisateur, des secrets qui lui permettent de rendre ses films aussi amusants et le tournage à la fois intéressant et agréable:

    «Je laisse la liberté […] Si un acteur propose des choses, effectivement, j'écoute et j'intègre. Laurence, déjà, a apporté beaucoup de choses à son personnage […]», selon le réalisateur.

    «C'est une participation collective. Je peux proposer. Il entend, il écoute. S'il a envie, on intègre ça dans le jeu, dans l'histoire. Et du coup, finalement, on est tous très impliqués, finalement. Moi, j'aime écrire, donc je trouve que c'est très stimulant, quand on peut faire des propositions», a ajouté Laurence Arné.

    Pour elle, la responsabilité semblait énorme mais ça n'a pas eu d'impact sur son travail:

    «Quand je suis arrivée sur le plateau, j'étais étonnée, parce que c'est un peu le second volet de l'aventure Ch'tis, donc il y a quand même une attente énorme sur ce film-là. Je pensais qu'il allait y avoir une tension sur le plateau, que Dany allait être stressé, et en fait, pas du tout!», a-t-elle ajouté.

    ​Dany Boon compte revenir bientôt en Russie. Ce sera à l'occasion de la Coupe du Monde. Et il a ajouté qu'il voulait de nouveau tourner en Russie, où il a passé une semaine pendant le tournage du film «Un plan parfait».

    «Russie est un pays très cinégénique et Moscou est une ville magnifique. J'ai déjà tourné ici. J'en ai un très bon souvenir. Mais le plus beau souvenir c'est d'être là de vous avoir entendu rire pendant le film», a conclu Dany Boon.

    Dany Boon est très populaire et aimé en Russie, où il est connu pour ses rôles dans les films «Bienvenue chez les Ch'tis», «Rien à déclarer», «Supercondriaque», «Raid dingue» et «Radin!» où il avait déjà joué avec Laurence Arné, une actrice et humoriste française, qui l'a rejoint à nouveau dans « La Ch'tite famille».

    Lire aussi:

    «Faute d’amour» et d’autres nouveaux films russes à découvrir absolument
    Le film syro-russe «Palmyre» en chantier
    Vladimir Poutine au centre d'un nouveau film d’Oliver Stone
    Tags:
    réalisateur, acteur, cinéma, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik