Culture
URL courte
14262
S'abonner

Trouvé dans une boîte à chaussures dans un grenier, un vase chinois extrêmement rare datant de la dynastie Qing a été vendu aux enchères 16,2 millions d’euros à Paris.

Un vase en porcelaine de l'époque de l'empereur Qianlong (1735-1796), de la dynastie Qing, a été vendu aux enchères le 12 juin plus de 16 millions d'euros, alors que son prix de départ était de 500.000 à 700.000 euros, par Sotheby's à Paris.

​Cette œuvre d'art asiatique extrêmement rare (il n'y a qu'un seul autre vase de forme similaire connu) avec des images de cerfs, d'oiseaux et d'arbres a été découverte par hasard dans le grenier d'une maison de campagne en France. Le vase a été emmené à l'antenne parisienne de Sotheby's dans une boîte à chaussures, où il avait passé des décennies.

Le vase a été acheté par un Asiatique, dont le nom et la nationalité n'ont pas été dévoilés.

​Son dernier propriétaire l'a reçu en héritage du frère de son arrière-grand-père en 1947. Selon Sotheby's, ce vase unique aurait été amené en France à la fin du XIXe siècle sur fond de mode pour les arts chinois et japonais en Europe.

Lire aussi:

«Chut, taisez-vous!»: Didier Raoult s’en prend à une journaliste de BFM TV
Les «loups soldats» de la Chine révolutionnent la diplomatie chinoise
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
vente aux enchères, enchères, art, Sotheby's, Asie, Europe, Chine, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook