Ecoutez Radio Sputnik
    Masterskaya de Piotr Fomenko

    Pas que du foot: les fans français se rendent au théâtre et y sont agréablement surpris

    © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    Culture
    URL courte
    Julia Belyakova
    4250

    Le Mondial en Russie n’a pas attiré les supporteurs que dans les stades mais aussi dans les théâtres. Au théâtre Masterskaya de Piotr Fomenko, une surprise est réservée aux étrangers: des pièces sous-titrées notamment en français.

    Lors du Mondial 2018, beaucoup de supporteurs de foot sont venus dans la capitale russe afin de soutenir leur équipe favorite. Néanmoins, contrairement à une idée répandue, ils ne s'intéressent pas seulement au sport mais aussi à l'art dramatique. Anastasia Sergeeva, la chargée de communication du théâtre Masterskaya de Piotr Fomenko, dans un entretien à Sputnik, a confié que le nombre de spectateurs étrangers du théâtre avait augmenté avec le Mondial. 

    «Maintenant, lors du Mondial, le système de sous-titrage est sollicité comme jamais», a partagé Anastasia Sergeeva.

    Et de préciser:

    «Il n'y a presque pas de spectacles sans une demande de sous-titres. Évidemment, les supporteurs de foot sont autant intéressés par l'art dramatique que par le foot».

    Le théâtre Masterskaya de Piotr Fomenko invite les spectateurs non-russophones à profiter, lors de ses spectacles, aux sous-titres en langues étrangères dont l'anglais, le français et l'allemand. Du coup, si vous avez envie de regarder des pièces du répertoire classique russe, notamment La Fille sans dot d'Ostrovski ou La Guerre et la Paix de Tolstoï, vous êtes les bienvenus au théâtre.

    «Pour nous, au théâtre, le Mot a toujours été très important et très souvent c'est lui qui est en effet le principal acteur de la pièce. Du coup, nous avons toujours réfléchi à comment le faire pour que le public puisse comprendre les textes de nos spectacles dans toute leur profondeur lors de nos tournées à l'étranger», a relaté Anastasia Sergeeva. «De ce fait, nous avons élaboré notre système personnel de sous-titres qui a été présenté en 2013». 

    Le théâtre peut se vanter de ce programme de sous-titres, baptisé FOMA 2012, qui reprend les textes des pièces sur des tablettes individuelles données aux spectateurs lors de la représentation. Les inventeurs de ces tablettes ont même pensé à les rendre confortables pour tout le monde. Aussi, la luminosité des écrans est-elle réglée de telle façon qu'un spectateur avec une tablette ne gêne pas les autres.

    «Parmi les langues étrangères, la langue française est largement demandée, elle occupe la deuxième place après l'anglais qui est en tête de liste. Mais il faut prendre en considération que l'anglais est demandé non seulement par des anglophones mais aussi par des Espagnols, des Italiens, des Polonais etc.»

    Anastasia Sergeeva a raconté qu'en dehors des grands évènements comme le Mondial, le nombre de spectateurs étrangers est le plus élevé durant les fêtes hivernales.

    Afin de regarder un spectacle sous-titré, après l'achat de votre billet, il faut soit écrire un courriel, soit appeler le théâtre, en commandant une tablette pour votre séance. Du coup, à l'arrivée au théâtre, vous serez accueilli par un quelqu'un qui vous expliquera tout.

    «Les Français s'intéressent principalement aux pièces du répertoire classique russe, notamment par les spectacles La Fille sans dot, Loups et Brebis et La Guerre et la Paix, puis, il y a des œuvres classiques internationales dont Le Songe d'une nuit d'été, La Maison des cœurs brisés et Rhinocéros.»

    Anastasia Sergeeva, la chargée de communication du théâtre Masterskaya de Piotr Fomenko
    © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    Anastasia Sergeeva, la chargée de communication du théâtre Masterskaya de Piotr Fomenko

    La chargée de communication du théâtre a également confié que le théâtre projetait d'introduire prochainement des sous-titres en espagnol et en italien.

    Masterskaya de Piotr Fomenko, qui fêtera cette année son 25e anniversaire, s'est de nombreuses fois rendu en France en tournée. La troupe du théâtre a participé au festival Les saisons russes à Avignon en 1997, ainsi qu'au Festival d'Automne à Paris plusieurs fois.

    «Je peux dire que nous avons des relations très amicales et cordiales avec la France. La première de notre spectacle Balaganchik, mis en scène par Ivan Popovski [l'actuel directeur du théâtre, ndlr], a été jouée sur la scène du théâtre de l'Odéon, à Paris, en 1994. Nous l'avons présenté à Moscou à l' automne de la même année. Du coup, les Français l'ont vu les premiers. Avant les Moscovites, la pièce Les Trois sœurs a été aussi d'abord vue par les Français en 2014 et seulement après a été jouée à Moscou.»

    En janvier 2017, le théâtre a mis en scène Amphitryon de Molière avec le théâtre du Nord de Lille.

    • Masterskaya de Piotr Fomenko
      Le Songe d'une nuit d'été
      © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    • Masterskaya de Piotr Fomenko
      Une tablette individuelle avec des sous-titres
      © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    • Masterskaya de Piotr Fomenko
      La Guerre et la Paix
      © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    • Masterskaya de Piotr Fomenko
      La Guerre et la Paix
      © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    • Masterskaya de Piotr Fomenko
      Des spectateurs du théâtre
      © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    • Masterskaya de Piotr Fomenko
      Masterskaya de Piotr Fomenko
      © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    1 / 6
    © Photo. Masterskaya de Piotr Fomenko
    Le Songe d'une nuit d'été

    Le théâtre Masterskaya de Piotr Fomenko a été lancé par un groupe de jeunes comédiens de l'Institut d'État d'art théâtral (GITIS), surnommés les «Fomenkis» à cause de leur enseignant Piotr Fomenko. Puis, en 1993, il a été fondé par décret du maire de Moscou. Le répertoire du théâtre est unique car il propose aux spectateurs des pièces classiques russes et européennes, ainsi que des spectacles d'auteurs contemporains.

    Lire aussi:

    Quand l'assistant vocal d’Apple Siri devient un acteur de la tragédie de Shakespeare
    Salle pleine pour le premier spectacle d’après-guerre à Alep
    Le gala du Kremlin Vedettes du ballet du XXIe siècle
    Tags:
    sous-titres, répertoire, Français, langue française, théâtre, spectacle, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik