Culture
URL courte
7494
S'abonner

Des archéologues travaillant dans le sud de la Russie ont découvert une tombe datant probablement du IVe millénaire avant Jésus-Christ et renfermant de précieux objets en bon état de conservation.

Une tombe ancienne plus vieille que les premières pyramides égyptiennes a été mise à jour près de la ville d'Aksaï dans la région russe de Rostov-sur-le-Don (sud).

La découverte a été réalisée lors des travaux de préparation à la construction d'une autoroute, a annoncé le groupe Avtodor chargé du projet.

Selon des experts, la tombe date probablement du IVe millénaire avant Jésus-Christ, c'est-à-dire au moins mille ans avant l'érection de la pyramide de Khéops.

«Les chercheurs estiment qu'il s'agit d'une découverte unique qui peut être considérée comme un véritable scoop scientifique», a souligné le groupe Avtodor dans un communiqué.

Lors des fouilles, les archéologues ont retrouvé des structures de pierre ressemblant à des catacombes. À l'intérieur de ces chambres se trouvaient des vaisseaux utilisés pour le repas funéraire, des éléments de brides de cheval et des outils en cuivre, ce qui peut signifier qu'il s'agit d'une tombe de personnes au statut social élevé.

Lire aussi:

Caricatures: Macron se prononce pour la première fois depuis la polémique sur ses propos
Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme attaque des policiers au centre de Moscou, il y aurait des blessés
Tags:
pyramide, tombe, archéologie, Rostov-sur-le-Don, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook