Ecoutez Radio Sputnik
    Vue de la mer à Hong Kong

    Un croiseur chinois ayant coulé découvert avec des armes à bord (photos)

    © Sputnik . Alexander Wilf
    Culture
    URL courte
    2140

    Le croiseur Jingyuan qui faisait partie de la marine chinoise et a coulé à la fin du XIXe siècle, a été découvert par des archéologues en mer Jaune. De nombreuses armes et des cartouches pour revolver se trouvaient à bord du bâtiment militaire.

    Le croiseur chinois Jingyuan, qui avait coulé en 1894, a été découvert par des archéologues au fond de la mer Jaune, écrit le journal Hindustan Times.

    Le Jingyuan a été construit au XIXe siècle sur le chantier naval AG Vulcan en Allemagne. Le navire faisait partie de la marine chinoise et a participé à la guerre sino-japonaise de 1894-1895, un conflit entre le Japon et la dynastie Qing qui régnait alors sur la Chine pour le contrôle de la péninsule de Corée. Les Chinois l'appelaient «croiseur», malgré le fait qu'il était plutôt de la classe des canonniers.

    Le Jingyuan a coulé avec trois autres navires de guerre. Parmi les 270 membres d'équipage, seuls quelques-uns ont survécu. Le lieu exact du naufrage était inconnu jusqu'à présent.

    Les scientifiques ont trouvé le Jingyuan à une profondeur de 12 mètres. La coque du bateau avait été renversée et s'était enfoncée dans le sable. Selon les archéologues sous-marins, le navire recèle plus de 500 objets, y compris des artefacts en céramique, en cuir et en verre. En outre, des armes et des cartouches pour revolver ont été retrouvées à bord du croiseur.

    Lire aussi:

    «Seigneurs des mers»: les navires les plus puissants du XXe siècle
    La Chine aurait mis en chantier un troisième porte-avions
    Des navires militaires russes traversent la Manche sous surveillance (vidéo)
    Tags:
    croiseur, marine, navires, armements, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik