Ecoutez Radio Sputnik
    Portait de Vassili Polenov (1877)

    Quand Montmartre célèbre deux peintres russes

    © Photo. Public Domain / Ilia Répine
    Culture
    URL courte
    Oxana Bobrovitch
    1160

    Une plaque commémorative en l’honneur de deux artistes peintres russes, Vassily Polenov et Ilia Répine, décore désormais la façade d’un immeuble tranquille sur les pentes de la butte Montmartre, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Sputnik a assisté à la commémoration.

    «Vassily Polenov et Ilia Répine, peintres russes, travaillèrent ici de 1873 à 1874»:

    Tel est le texte qu'on trouve sur une maison parisienne du 31, rue Véron, sur la butte Montmartre.

    Polenov et Répine, amis de longue date, sont arrivés à Paris à l'aube de leurs trente ans, tous deux lauréats du concours de l'Académie Impériale des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg, ce que leur donnait droit d'un séjour de trois ans en Europe pour se familiariser avec la vie culturelle de l'époque.

    C'est à son arrivée dans la capitale française, en septembre 1873, que Répine installe son atelier à la Butte Montmartre, le lieu de prédilection des artistes de l'époque. Polenov, arrivé un peu plus tard, passe ses premières semaines parisiennes dans l'atelier de Repine, en attendant de trouver son propre lieu de travail.

    Portait de Ilia Répine (1879)
    Vassili Polenov
    Portait de Ilia Répine (1879)

    On imagine facilement cet atelier situé sous les toits, logement typiquement réservé aux artistes et autres professions libérales. Mais la chambre avait une hauteur sous plafond importante ainsi que des grandes fenêtres, conditions idéales pour les peintres. Aujourd'hui, le bâtiment est bien différent de celui de l'époque des artistes même si la rue Véron reste tranquille et calme, à l'écart du tumulte de Montmartre. Les trois ans que les deux amis peintres ont passé en France, période riche de voyages et de découvertes, ont eu un impact majeur sur leur formation artistique.

    L'association Vassily Polenov* (dont l'auteur de l'article préside depuis sa création, ndlr) est à l'origine de ce projet commémoratif. Portée également par le Musée Polenovo* l'initiative s'inscrit dans la lignée d'autres opérations autour du rayonnement de l'art russe en France, telles que l'ouverture du Passage des Artistes russes en 2005 et la création du square Vassily Polenov dans la ville normande de Veules-les-Roses en 2015.

    « Le fait que nous ayons été autorisés à installer cette plaque et que les locataires de cette maison aient réagi d'une manière si bienveillante est une preuve que les noms de Vassily Polenov et Ilya Répine sont proches non seulement du peuple russe, mais également des Européens », a déclaré l'arrière-petite-fille de l'artiste Natalia, actuelle directrice du Musée Polenovo.

    La plaque, faite de bronze et représentant le portrait des deux artistes, est elle-même une œuvre d'art du sculpteur Boris Katz. Dès le début du projet, les descendants de Vassily Polenov et d'Ilia Repine, ainsi que les dirigeants des musées respectifs de ces artistes ont soutenu l'idée de l'Association Vassily Polenov de mettre en avant le travail des artistes.

    *Le Musée-mémorial national d'histoire et des arts et réserve naturelle Vassily Dmitrievitch Polenov a été fondé en 1892 par le peintre lui-même. C'est le seul musée russe qui soit encore à ce jour géré par les descendants de son créateur. Aujourd'hui, la réserve de la région de Toula, au sud de Moscou, couvre une superficie de 14 hectares et comprend 17 bâtiments historiques.

    *L'association Vassily Polenov a été fondée à Paris en 2007 par des descendants de l'artiste et des amis du musée. Une de ses dernières initiatives en date est le programme international de résidence d'artistes (Polenovo-Air-Programme) en Russie. La Semaine de la Francophonie, qui s'est tenue en 2016 à Polenovo, a marqué le début de la tradition des festivals d'art d'été au domaine.

    Lire aussi:

    Les trois vies d'Oscar Rabine
    Street art: l’Urban week met les graffeuses à l’honneur!
    L’Art nouveau à la russe. Le retour aux racines
    Tags:
    peintre, Vassily Polenov, Ilia Répine, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik