Culture
URL courte
2400
S'abonner

Des archéologues grecs ont découvert une soixantaine de navires antiques sur les fonds de la mer Egée. Selon les chercheurs, leur trouvaille «changera le contenu des livres d'histoire».

Cinquante-huit épaves de navires, dont certains datent de la Grèce antique, ont été localisées par des archéologues grecs dans les eaux baignant l'archipel Fourni, près de l'île de Patmos et des côtes turques, en mer Égée, rapportent des médias européens.

Il s'agit probablement de la plus grande concentration de bateaux antiques jamais retrouvée au fond de la Méditerranée. L'excitation des chercheurs est «difficile à décrire», indique Peter Campbell, co-directeur des fouilles entamées en 2015, qui se déclare persuadé que la trouvaille «changera le contenu des livres d'histoire».

La plupart des navires découverts, en provenance d'Afrique du Nord ou de la mer Noire, transportaient des cargaisons d'amphores remplies principalement «d'huile, de vin, de sauces de poisson et peut-être de miel», selon l'archéologue George Koutsouflakis.

L'examen détaillé des amphores, dont des centaines ont déjà été remontées, doit permettre de mieux comprendre le commerce maritime antique.

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Cette phrase de Valérie Pécresse sur la Seine-Saint-Denis provoque une polémique
Tags:
archéologie, recherche, fouilles, navires, Méditerranée, mer Egée, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook