Ecoutez Radio Sputnik
    Palmyre

    «La Syrie doit être restaurée conjointement»: l’Ermitage attend une action de l’Unesco

    © Sputnik . Mikhail Alaeddin
    Culture
    URL courte
    3170

    Comme en Égypte, une campagne de restauration du patrimoine syrien doit être mise en place sous l’égide de l’Unesco, considère le directeur du musée de l’Ermitage, ce joyau de Saint-Pétersbourg, ajoutant que ce dernier est prêt à y prendre part.

    Commentant pour Sputnik la nécessité de restaurer le patrimoine culturel et historique syrien et les musées de ce pays pillés, détruits ou endommagés lors du conflit armé qui s’y poursuit depuis le printemps 2011, le directeur du musée de l’Ermitage, Mikhaïl Piotrovski, a insisté sur la nécessité que toutes ces tâches soient réalisées sous l’égide de l’Unesco

    «Nous insistons sur une campagne de l’Unesco visant à sauver les monuments syriens, similaire à celle mise en œuvre pour l’Égypte. Nous sommes prêts à prendre part à la restauration et à exposer les objets de valeur, mais tout cela doit faire partie d’un programme international, cela doit se faire sous l’égide de l’Unesco», a-t-il souligné. 

    Et d’ajouter que tout le monde devait prendre part à la restauration de la Syrie et que ce travail devait être coordonné avec l’organisation internationale en question. 

    Selon lui, il faut avant tout rétablir les musées du pays. «La vie culturelle doit y être ranimée dans son ensemble. Reconstruire les musées et faire en sorte qu’il y ait de la vie autour», a-t-il fait remarquer.

    Les terroristes sévissant en Syrie ont sérieusement endommagé le patrimoine culturel et historique de ce pays. À titre d’exemple, la monumentale arche antique de Palmyre, cette cité antique tombée sous leur contrôle en mai 2015, ainsi que d’autres vestiges ont été dynamités. En outre, près de 30% de bâtiments classés patrimoine de l’Unesco ont été détruits dans le centre historique d’Alep, tandis que 60% autres ont été gravement endommagés. 

    Lire aussi:

    Alep libérée restaure son patrimoine historique
    Des pays occidentaux bloquent les contacts de l’Unesco avec la Crimée
    Les États-Unis et Israël s'excluent de la culture mondiale
    Tags:
    terrorisme, destruction, vestiges, restauration, Musée de l'Ermitage, UNESCO, Mikhaïl Piotrovski, Palmyre, Alep, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik