Ecoutez Radio Sputnik
    Livre

    Le secret du Livre du Jugement Dernier enfin percé?

    CC0 / Pixabay
    Culture
    URL courte
    0 91

    Selon une universitaire américaine, le fameux Livre du Jugement Dernier, le recensement national de l’Angleterre sous Guillaume le Conquérant réalisé au XIe siècle, a été élaboré non en deux ans, comme on le croyait, mais au cours des décennies suivantes et a même été achevé après la mort du duc de Normandie.

    Carol Symes, professeur d'histoire à l'Université d'État de l'Illinois aux États-Unis, a relevé un nouveau fait historique sur le fameux Livre du Jugement Dernier, autrement appelé le Domesday Book, paru il y a 1.000 ans en Angleterre. Comme on peut le lire sur le portail Phys.org, la rédaction du manuscrit aurait pris plus de temps qu'on ne le croyait jusqu'à présent.

    Le Livre du Jugement Dernier, composé de deux volumes, représente le recensement de la population de l'Angleterre, ainsi que le grand inventaire de leurs revenus. Guillaume le Conquérant en avait ordonné la tenue afin de connaître le royaume qu'il avait conquis.

    Il était considéré que ce recensement avait été effectué dans les années 1085-1086 — 20 ans après le débarquement de l'armée de Guillaume de Normandie en Angleterre. Le résultat en est un recueil sans précédent, comprenant des données complètes sur les résidents de l'État. Pourtant, l'histoire de l'origine du manuscrit n'avait jamais été soigneusement étudiée.

    C'est pour cette raison que le professeur Carol Symes s'est interrogée: comment un document si ambitieux aurait pu être réalisé à l'époque en seulement deux ans?

    Après des années de recherches, Mme Symes déclare que le travail sur le livre aurait été terminé beaucoup plus tard, probablement des décennies après la mort de Guillaume le Conquérant en 1087. À part cela, il s'est avéré que la collecte d'information n'était pas qu'une procédure bureaucratique.

    Le document témoigne du fait que la population a eu la possibilité de présenter ses doléances et propositions, et que des centaines de milliers de personnes ont exercé ce droit. Par exemple, un des textes contient une plainte dans laquelle les habitants affirment que leurs maisons ont été détruites pour la construction du château.

    Selon Carol Symes, il est temps de revoir et de repenser l'histoire de la rédaction d'un des plus célèbres manuscrits d'Angleterre.

    Lire aussi:

    Votre vie privée bat de l’aile? Faites comme cette Américaine, épousez… une gare
    Incendie au sommet de la Trump Tower à New York, des blessés (photos, vidéos)
    Incendie dans la Trump Tower, un mort et plusieurs blessés (photos)
    Tags:
    recensement, manuscrit, histoire, livre, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik