Culture
URL courte
227
S'abonner

Un artiste de 27 ans a décidé de jouer le tube Africa du groupe Toto en boucle dans le désert du Namib pour rendre l’«hommage ultime» à cette chanson des années 1980.

Inspiré peut-être par l'exemple de la Tesla qui voyage à travers l'espace tout en diffusant Space Oddity de David Bowie, l'artiste Max Siedentopf a eu l'idée d'honorer la chanson Africa du groupe Toto en la plaçant au cœur d'une installation sonore dans le désert du Namib qui la jouera à l'infini.

Le lieu choisi est considéré comme le plus ancien désert de notre planète. L'artiste namibien veut utiliser six enceintes reliées à un lecteur mp3 jouant en boucle le morceau qui a secoué les charts en 1982. «Je voulais rendre l'hommage ultime à cette chanson et montrer Africa en Afrique», explique-t-il à la BBC.

Grâce à des batteries qui se rechargent à l'énergie solaire, M.Siedentopf compte «jouer Toto pour l'éternité», bien qu'il se rende compte que le climat du désert «finira par dévorer» son œuvre. L'artiste a cependant évité de dévoiler l'emplacement exact de son installation sur cette étendue de sable vieille de 55 millions d'années, coincée entre l'Angola et le fleuve Orange.

Lire aussi:

Krach du bitcoin: le début de la fin pour la célèbre cryptomonnaie?
«Un jour normal à la Guillotière»: une bagarre à coups de truelle sur un marché sauvage de Lyon – vidéo
Un Mig-31 russe intercepte des avions de l'Otan au-dessus de la mer de Barents
«Déconstruire notre propre histoire»: Macron fait-il de la France un véritable «paillasson»?
Tags:
chanson, déserts, David Bowie, Namib, Namibie, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook