Culture
URL courte
5102
S'abonner

Trois sarcophages ainsi qu’une quarantaine de momies, dont certaines d’enfants et de chiens, ont été découvertes sur le site archéologique de Touna el-Gebel à Minya, au sud du Caire.

Plus de 40 momies datant de la dynastie ptolémaïque, d'origine grecque et ayant régné de 323 à 30 avant notre ère, ont été découvertes dans des catacombes en Égypte par le ministère des Antiquités. Les trouvailles sont vieilles de plus de 2.000 ans et ont été faites sur le site archéologique de Touna el-Gebel à Minya, en Moyenne-Égypte (centre du pays).

Selon le ministère égyptien des Antiquités, ces hommes et ces femmes, ces enfants et mêmes ces animaux de compagnie ont été découverts dans un tombeau familial appartenant à «la petite bourgeoisie» de l'époque ptolémaïque, du nom de la dernière dynastie pharaonique régnante, avant que l'Égypte ne passe sous domination romaine. La reine Cléopâtre VII en fut la dernière souveraine.

«Toutes sont en bon état de conservation», assure le ministère, cité par l'AFP.

Parmi ces momies, douze sont celles d'enfants et six d'animaux, pour la plupart des chiens.

Des ostracons et des fragments de papyrus ont également été découverts sur place. Ils ont été exposés à la surface de cette nécropole de Touna el-Gebel nouvellement découverte.

Lire aussi:

Comment éviter l’«effondrement» de la France qui vient? Laurent Obertone donne ses 10 lois «pour vaincre» – vidéo
Un certain nombre de départements français vont introduire un couvre-feu, selon le gouvernement
Radicalisme religieux: l’islamisme qui cache la forêt?
Ankara dit être prêt à envoyer des troupes au Haut-Karabakh si Bakou le demande
Tags:
antiquités, momie, archéologie, Egypte
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook