Culture
URL courte
6324
S'abonner

L'incendie qui s'est déclaré dimanche après-midi à l'intérieur de l'église Saint-Sulpice à Paris n'était pas accidentel mais avait une origine délibérée, écrivent des médias français se référant aux données préliminaires de l'enquête.

Selon des médias, les enquêteurs ont écarté la piste accidentelle du sinistre qui s'est produit dimanche à l'intérieur de l'église Saint-Sulpice mais grâce à l'intervention rapide des pompiers n'avait été que mineur.

Ainsi, une source proche du dossier a déclaré à LCI qu'il ne s'agissait pas «d'une défaillance électrique ou technique ou d'une négligence». Selon elle, «le sinistre proviendrait d'un endroit où étaient entreposés les vêtements d'un SDF absent au moment des faits». Toutefois, précise la source, on ne sait pas pour le moment si l'auteur de l'incendie était une personne qui avait ou non toute sa tête ou s'il s'agissait d'un déséquilibré.

Une source policière du Parisien a aussi déclaré que le feu était parti d'un tas de vêtements, ce qui fait penser à une origine humaine de l'incendie parce que des «vêtements ne s'enflamment pas tout seuls».

Rappelons que le feu, qui a été éteint vers 14h20, n'a touché que la porte principale et un escalier de l'église ainsi qu'un vitrail.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
La situation liée au coronavirus en France va «dans le mauvais sens» dit Castex
Tags:
Église Saint-Sulpice de Paris, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook